LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Après les résultats de l’élection, le peuple proteste contre la Cour électorale départementale à Sucre, en Bolivie, le 22 octobre 2019

L'interminable dépouillement se poursuit en Bolivie quatre jours après la présidentielle

25 min

Y aura-t-il un second tour en Bolivie ? Le très lent décompte se poursuit quatre jours après la présidentielle. Et le ton monte entre pro et anti Evo Morales.

Après les résultats de l’élection, le peuple proteste contre la Cour électorale départementale à Sucre, en Bolivie, le 22 octobre 2019
Après les résultats de l’élection, le peuple proteste contre la Cour électorale départementale à Sucre, en Bolivie, le 22 octobre 2019 Crédits : Jose Luis Rodriguez - AFP

L'interminable dépouillement se poursuit en Bolivie. Le pays attend toujours les résultats définitifs de la présidentielle de dimanche. Le socialiste sortant, Evo Morales, est "quasi sûr et certain", dit-il, d'être réélu au premier tour. Son rival, le libéral Carlos Mesa, en espère un second. Face à l'incertitude et au soupçon de fraude, pro et anti Morales manifestent partout dans le pays. Le reportage à La Paz, d'Alice Campaignolle. 

La Bolivie en chiffres
La Bolivie en chiffres Crédits : Visactu - Visactu

Le corps de Franco exhumé

Il a quitté son mausolée monumental de la vallée de Los Caidos à 50 km de Madrid. Quarante-quatre ans après la fin de la dictature, le corps de Franco a été exhumé en Espagne. Il doit être transféré dans un cimetière de la banlieue nord de la capitale. Et tout cela se déroule sous les yeux d'une poignée de nostalgiques de la période franquiste. Pierre Chaperon est à Madrid pour France Culture.

Lubrizol, un mois après

C'était il y a tout juste un mois. Un épais nuage de fumée noire s'élevait au dessus de Rouen. Près de 10 000 tonnes de produits partaient en fumée dans l'incendie de l'usine Lubrizol, site classé Sévéso, et de sa voisine, Normandie Logistique. Un mois plus tard, les inquiétudes et les interrogations sont toujours là. La population réclame un suivi médical. Et c'est indispensable pour le toxicologue et chimiste André Cicolella, du réseau Environnement Santé. Il répond à Véronique Rebeyrotte.

Après Sylvie Goulard, le choix Thierry Breton

L'Elysée veut éviter un nouveau camouflet. Deux semaines après le rejet de Sylvie Goulard par les parlementaires européens, Emmanuel Macron a trouvé un remplaçant pour la Commission européenne. Le président propose Thierry Breton. L'ancien ministre de l'économie et actuel patron du groupe Atos coche de nombreuses cases. Les précisions d'Anne Fauquembergue.

Sandro Gozi quitte Matignon

Une polémique en chasse une autre. Sandro Gozi renonce. L'ancien secrétaire d'Etat italien quitte son poste de chargé de mission à Matignon. Le Premier ministre Edouard Philippe, lui réclamait des explications après des révélations dans la presse sur un possible conflit d'intérêts. Analyse de Pierre Neveux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les éditeurs de presse face à Google

Les éditeurs de presse n'ont pas dit leur dernier mot à Google. C'est aujourd'hui qu'entre en vigueur en France, le principe du droit voisin. Voté par le Parlement européen en juillet, il impose aux grandes plateformes internet de payer les éditeurs de presse quand elles partagent leur contenu. Sauf que Google refuse. Les éditeurs de presse annoncent qu'ils vont porter plainte contre Google. Décryptage avec Maxime Tellier et réaction avec l'invité de cette édition, Patrick Mignola, président du groupe Modem à l'Assemblée nationale. 

Écouter
7 min
La réponse des éditeurs de presse à Google (reportage de Maxime Tellier) et la réaction du député Modem de Savoie Patrick Mignola, invité du journal de 12h30 de Rosalie Lafarge.

Des associations accusent les banques de ne pas tenir certains engagements vis-à-vis des clients fragiles

En pleine crise des "gilets jaunes", les banques avaient pris des engagements. Promesse était notamment faite de plafonner les frais bancaires à 25 euros pour les clients en difficulté. Mais aujourd'hui le compte n'y est pas selon une enquête menée par le magazine 60 millions de consommateurs et l'Union nationale des associations familiales. Les explications d'Anne-Laure Jumet.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le prix Sakharov décerné à Ilham Tohti

Il récompense depuis plus de 30 ans la "liberté de l'esprit" et la lutte pour les droits de l'homme. Le prix Sakharov a été attribué par le Parlement européen à l'intellectuel ouïghour emprisonné, Ilham Tohti. Son portrait avec Joana Hostein à Strasbourg.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......