LE DIRECT
La centrale nucléaire EPR de Flamanville en mars 2016. D'après Bruno Le Maire, il faut attendre la fin du chantier de Flamanville avant de lancer de nouveaux EPR (réacteur pressurisé européen)

Selon un rapport, la construction de six nouveaux EPR en France pourrait être envisagée à partir de 2025

25 min

Un rapport issu d'une mission lancée par l'ex ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, préconise la construction d'un premier lot de six nouveaux EPR à partir de 2025.

La centrale nucléaire EPR de Flamanville en mars 2016. D'après Bruno Le Maire, il faut attendre la fin du chantier de Flamanville avant de lancer de nouveaux EPR (réacteur pressurisé européen)
La centrale nucléaire EPR de Flamanville en mars 2016. D'après Bruno Le Maire, il faut attendre la fin du chantier de Flamanville avant de lancer de nouveaux EPR (réacteur pressurisé européen) Crédits : Philippe Chérel / Ouest France - Maxppp

Si la sempiternelle question de la sortie du nucléaire en France, au profit d'un gigantesque parc d'énergies durables, devait encore se poser, l'information publiée ce matin dans le journal Les Echos devrait à elle seule achever de lever les doutes. On y apprend qu'un rapport issu d'une mission lancée par l'ex ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, préconise la construction d'un premier lot de six nouveaux EPR à partir de 2025. En clair, l'objectif du gouvernement, qui doit encore décider des suites à donner à ce rapport, pourrait être non seulement de maintenir les capacités de notre filière nucléaire mais aussi de les augmenter. 

Nous écouterons également la réaction de Frédéric Compain, président de l'association Les Amis de la Terre.   

Crédits : Visactu
Crédits : Visactu

Les autres titres du journal

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé ce matin la mise en place d'un grand pôle public de banque et d'assurance. Il prévoit de voir se rapprocher prochainement La Banque Postale et CNP Assurances. Il n'y aura pas de privatisation a aussitôt martelé le ministre. Avec Mariam El Kurdi nous tenterons de comprendre ce qui pourrait changer donc, à terme, pour La Poste.   

La complexité de la pensée du président Emmanuel Macron. Après la polémique lancée hier au sujet de sa déclaration sur les Gaulois réfractaires au changement, le chef de l'Etat a tenu à s'expliquer aujourd'hui, en précisant qu’il s’agissait "d’un trait d’humour". Décryptage dans ce journal avec Frédéric Says. 

L'interview politique de ce jeudi. Nous serons en duplex du ministère de la Santé avec Sophie Cluzel, Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées.   

Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, devant le ministère de la Santé le 30 août 2018
Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, devant le ministère de la Santé le 30 août 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

Et puis à l'étranger, nous irons notamment en Allemagne où les rassemblements violents d'individus d'extrême droite à Chemnitz pose la question de l'Etat de droit. Mais aussi aux Etats-Unis avec une controverse aux teintes racistes. 

Enfin, nous essaierons d'analyser ce qui peut expliquer aujourd'hui cette forme de paralysie évidente dans les discussions actuelles avec la Corée du Nord.

Intervenants
  • secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées
À venir dans ... secondes ...par......