LE DIRECT
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Bibi ou l'histoire d'une déconvenue sans précédent

25 min

Il s'agit d'un bouleversement sans précédent, autant que d'une sévère déconvenue pour Benjamin Netanyahu, lequel ambitionnait d'accomplir un cinquième mandat à la tête du gouvernement israélien. Les députés ont décidé de dissoudre le Parlement. Les électeurs seront donc à nouveau appelés aux urnes.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu Crédits : THOMAS COEX - AFP

A l'issue d'un psychodrame qui se sera prolongé jusqu'après minuit dans une tension grandissante, le Parlement israélien a donc voté la nuit dernière pour sa propre dissolution, moins de deux mois après avoir été élu. Un scénario inédit dans l'histoire du pays, même dans le paysage politique au rythme haletant d’Israël et qui résulte de l'incapacité du Premier ministre sortant à former une coalition de gouvernement avec les partis de droite arrivés en tête des législatives du 9 avril dernier.  

Sauf qu'avant d'en arriver à un tel développement sans précédent, Benjamin Netanyahu aurait pu se désister. Ou dit autrement, le maître stratège a préféré provoquer de nouvelles élections, plutôt que de voir le président israélien donner à un autre que lui sa chance de rassembler une majorité de gouvernement avec la Knesset existante. Et c'est d'ailleurs bien là ce que lui reprochent aujourd'hui ses adversaires. Selon eux, Benjamin Netanyahu chercherait par tous les moyens à s'accrocher à son poste, pour pouvoir faire voter des lois assurant sa survie politique, comprenez le protégeant de poursuites judiciaires.

Les autres titres de l'actualité

La ville sainte de La Mecque se prépare à accueillir aujourd'hui des dirigeants arabes et musulmans pour trois sommets. L'Arabie saoudite qui cherche ainsi à serrer les rangs face à son grand rival, l'Iran.   

Une nouvelle pierre à l'édifice contre les aliments "ultratransformés". Deux études européennes publiées aujourd'hui suggèrent que l'abus de plats industriels "ultra-transformés" augmenterait le risque cardiovasculaire et de décès.   

La coureuse sud-africaine, Caster Semenaya, numéro 1 mondial du 800 m a fait appel, hier, devant la justice suisse, du jugement controversé du Tribunal arbitral du sport en faveur du nouveau règlement de la Fédération Internationale d'Athlétisme qui lui impose de prendre des médicaments, pour faire baisser son taux de testostérone.

L'invité politique de la rédaction : Benjamin Morel, docteur en science politique Chargé d'enseignement à la Sorbonne et à Science-Po Paris

Écouter
6 min
En Marche et le Rassemblement national ont pris la place du PS et de LR comme partis "attrape-tout" qui bénéficient du vote utile
Benjamin Morel, docteur en science politique chargé d'enseignement à la Sorbonne et à Science-Po Paris, le 30 mai 2019
Benjamin Morel, docteur en science politique chargé d'enseignement à la Sorbonne et à Science-Po Paris, le 30 mai 2019 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
  • Politiste, lauréat du prix de la Thèse du Sénat 2017.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......