LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran (g) et le Premier ministre , Jean Catex (d).

Vaccination obligatoire ?

15 min

Le sujet est, à l'évidence, brûlant en ce début d'été. Ou quand les craintes d'une quatrième vague en France attisent un peu plus encore le débat sur l'obligation de la vaccination pour les personnels soignants

Le ministre de la Santé, Olivier Véran (g) et le Premier ministre , Jean Catex (d).
Le ministre de la Santé, Olivier Véran (g) et le Premier ministre , Jean Catex (d). Crédits : THOMAS COEX / AFP - AFP

"L'épidémie regagne du terrain" en France. L'avertissement est signé, ce matin, du porte parole du gouvernement. En cause : la progression rapide du fameux variant delta dans l'Hexagone et la menace d’une quatrième vague épidémique, couplées à des taux d'immunisation encore insuffisants, sans oublier une campagne vaccinale qui a tendance aujourd'hui à sérieusement s’essouffler. Pour autant, "il n'y a pas de fatalité", a tenu aussitôt à rassurer Gabriel Attal, avant de rappeler qu'une carte maîtresse est aujourd'hui à notre disposition. Comprenez : la vaccination. Une adjuration qui fait, évidemment, écho à cette question, déjà soulevée au printemps dernier et qui, tout le weekend aura de nouveau agité les débats : faut-il rendre la vaccination obligatoire pour les personnels soignants ? Hier, dans une tribune au Journal du Dimanche, une centaine de médecins, dont des chefs de service devenus aujourd'hui des figures médiatiques de la pandémie, ont demandé au gouvernement de prendre une mesure "effective" en ce sens, avant le début du mois de septembre".    

Rappelons les chiffres, tout d'abord : seuls 57 % des soignants sont vaccinés dans les Ehpad et 64 % à l’hôpital ; les règles, ensuite : certains vaccins sont d'ores et déjà obligatoires pour les personnels de santé ; et et enfin le défi : comment faire passer la pillule ? Seule certitude, le calendrier semble aujourd'hui se resserrer. Le gouvernement travaillerait actuellement à un projet de loi. C'est ainsi que le Premier ministre, Jean Castex, a prévu de recevoir à partir d'aujourd'hui les chefs de file du Parlement et des élus locaux pour en discuter. Et puis le sujet sera sans doute abordé, aussi, demain à l'Elysée, où Emmanuel Macron recevra, lui, les leaders à la fois syndicaux et patronaux. Bref, la pression s'accentue à vue d’œil.

Les autres titres de l'actualité

Y aura-t-il un vaccin anti-Covid-19, made in France, à Noël ? C'est ce qu'a promis, ce matin, le président de Sanofi France.   

Et puis nous irons à Avignon pour l'ouverture, ce soir, de la 75e édition du Festival. L'édition de la renaissance après l'annulation de l'an dernier.

Le président vénézuélien élu, Nicolas Maduro, vient d'envoyer un ultimatum au programme Covax de l'Organisation mondiale de la Santé.

Le plus gros fonds de pension de Norvège a décidé de se désengager de plusieurs grosses entreprises, parmi lesquelles Motorola, Altice Europe et Alstom, au motif que que toutes ces sociétés sont impliquées dans les colonies israéliennes en Cisjordanie.

Le groupe de pirates informatiques REvil, lié à la Russie, est à l'origine d'une cyber attaque géante. Les hackers réclament 70 millions de dollars pour restituer les données dont ils se sont emparés.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......