LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le nouveau Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis

Une page se tourne en Grèce

16 min
À retrouver dans l'émission

Une page se tourne en Grèce. Ou quand le dégagisme à l'oeuvre a encore frappé. Hier, les conservateurs ont largement remporté les élections législatives anticipées. Un vote sanction contre le Premier ministre de gauche, Alexis Tsipras, synonyme du retour de la bipolarisation de la vie politique.

Le nouveau Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis
Le nouveau Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis Crédits : LOUISA GOULIAMAKI - AFP

Parce que son échec aux dernières élections, tant européennes que locales, annonçait déjà ce cinglant revers au profit de l'opposition de droite, la sévère défaite hier du Premier ministre grec sortant de gauche, ne constitue pas franchement une surprise. Même la photo d'Alexis Tsipras, le bras levé, sur ses affiches de campagne, avait été interprétée par certains comme un dernier au revoir. Restait, toutefois, cet ultime coup de poker, qui jusque-là lui avait plutôt réussi à chaque fois qu'il avait dû remettre sa majorité en jeu : l'organisation d'élections anticipées avec l'espoir d'inverser la vague de mécontentement. En vain, donc. Cette fois-ci, Tsipras a bel et bien perdu son pari, au profit du retour aux affaires de la droite traditionnelle.     

Parce qu'aujourd'hui encore, l’héritage de la crise est loin, très loin même d’être dissipé, la défaite d’Alexis Tsipras semble démontrer combien son gouvernement sortant de gauche est jugé coupable, par les électeurs, d'avoir "trahi" ses promesses et d'avoir imposé l'austérité. Sauf qu'assez paradoxalement, la victoire de son adversaire, Kyriakos Mitsotakis, marque non seulement le retour de l'ancien système, ou à tout le moins de la "familiocratie", en même temps que du libéralisme économique. Faut-il en déduire que les électeurs n'ont plus de critère idéologique et votent, au fond, indifféremment à gauche ou à droite ? Comment dans la situation actuelle expliquer la victoire de cet homme, Kyriakos Mitsotakis, descendant d'une dynastie politique et proche du milieu des affaires ?

Les autres titres de l’actualité

Un plan social sans précédent dans l'histoire du secteur bancaire allemand. Le premier établissement du pays, la Deutsche Bank va supprimer 18 000 emplois. Son conseil de surveillance a validé hier cette opération qui va coûter près de 7 milliards et demi d'Euro.  

Des paramilitaires appellant à la reprise de la lutte armée contre le Royaume Uni ont défilé, hier, près de Dublin. Une première depuis 20 ans.

En France, les épreuves de rattrapage du baccalauréat ont démarre ce matin, dans une certaine confusion.

Le gouvernement organisera à partir du mois de septembre un "Grenelle des violences conjugales". Objectif : faire émerger de nouvelles mesures censées permettre de faire reculer ce fléau.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......