LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des camions français équipés d'un système d'artillerie, à quelques kilomètres du dernier morceau de territoire détenu par Daech dans l'est de la Syrie.

La bataille finale a commencé

25 min

L'offensive de la milice arabo-kurde, appuyée par les Etats-Unis, contre la dernière poche de résistance de l'organisation Etat islamique en Syrie s'est accélérée ce matin. Et ce, même si de nombreux civils restent encore prisonniers des combattants djihadistes.

Des camions français équipés d'un système d'artillerie, à quelques kilomètres du dernier morceau de territoire détenu par Daech dans l'est de la Syrie.
Des camions français équipés d'un système d'artillerie, à quelques kilomètres du dernier morceau de territoire détenu par Daech dans l'est de la Syrie. Crédits : DAPHNÉ BENOIT - AFP

On l'appelle d'ores et déjà "la bataille finale", de sorte que l'assaut lancé, samedi dernier, contre l'ultime réduit occupé par l'organisation Etat Islamique dans l'Est de la Syrie en guerre ne laisse que peu de place au doute quant à son issue. L'enclave assiégée, située près de la frontière irakienne, abriterait quelques 600 irréductibles du terrorisme islamiste, confinés sur 4 petits kilomètres carrés à peine. Sauf que la progression des combattants arabes et kurdes, soutenus par Washington, est encore compliquée par la présence de plusieurs centaines de civils, que les djihadistes utiliseraient comme boucliers humains. Et c'est ainsi que pour éviter un bain de sang parmi les civiles, les Forces Démocaratiques Syriennes ont décidé de ne pas lancer d'offensive massive et de se limiter, pour l'instant du moins, à des frappes de précision. Sauf que depuis ce matin une accélération est en cours.

Les autres titres de l'actualité

Le "complot" américain contre la République islamique est voué à l'échec. Déclaration aujourd'hui du président iranien, Hassan Rohani, à l'occasion du 40ème anniversaire de la Révolution. Le chef de l'Etat a notamment précisé que son pays allait continuer à développer ses capacités militaires    

Même si l'annonce, hier, de la candidature du président Bouteflika pour un cinquième mandat n'est pas franchement une surprise, elle inquiète une partie des Algériens pour qui, non seulement les jeux sont faits mais plus encore, se demandent comment l'homme affaibli depuis son AVC sera-t-il capable de tenir les rênes du pays ?    

A moins de trois semaines, maintenant, de l'échéance fixée par Washington avant une possible nouvelle salve de sanctions contre Pékin, Américains et Chinois doivent reprendre aujourd'hui leurs négociations commerciales.   

En France, l'Assemblée nationale se plonge aujourd'hui dans le premier grand texte sur l'école, porté par Jean-Michel Blanquer.  Un projet de loi accueilli fraîchement tant par les syndicats que les partis d'opposition.     

A l'occasion de la remise, aujourd'hui, des conclusions d'un rapport sur l'inclusion des élèves handicapés, invitée : Isabelle Briyon, déléguée ministérielle pour l'inclusion scolaire.   

Les auto-écoles ont débuté ce matin leurs opérations escargots en région parisienne pour protester contre une "ubérisation" du permis de conduire, menacé selon elles par un rapport parlementaire qui pourrait favoriser les plateformes en ligne.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......