LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire

Bruno Le Maire cherche la meilleure route à suivre pour les constructeurs automobiles

25 min

Les acteurs du secteur automobile sont reçus depuis ce matin à Bercy, pour préparer l'avenir de la filière, confrontée à la crise du diesel mais aussi aux enjeux de la transition écologique.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire
Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire Crédits : JOHN MACDOUGALL - AFP

En réunissant, ce matin, à Bercy tous les acteurs de la filière automobile (des constructeurs aux équipementiers, en passant par les représentants syndicaux mais aussi les présidents de régions), Bruno Le Maire aura sans doute eu la douloureuse sensation de devoir ainsi troquer son costume de ministre de l'Economie pour la blouse d'un urgentiste, au chevet d'une multitude de patients tous atteint de la même vilaine toux chronique et qui regardent, désormais, leur avenir avec pessimisme. Après des années de croissance et de profits record, la conjoncture du secteur s'est brutalement retournée sous l'effet, non seulement des guerres commerciales à l'échelle mondiale, mais aussi sur fond de nouvelles réglementations liée aux contraintes écologiques, sans oublier le contrecoup du fameux "dieselgate" sur la manipulation des émissions polluantes. La réunion de ce matin a pour objectif de définir un plan d'action pour rendre possible une transition en douceur de la filière, étant entendu que les motorisations au gazole (dont les constructeurs français s'étaient fait une spécialité) feront l'objet d'une attention toute particulière.

Les autres titres de l'actualité

La secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a assuré ce matin que la fermeture des quatre centrales à charbon françaises d'ici la fin du quinquennat était "toujours d'actualité".  

Bernard Tapie est jugé à partir d'aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Paris, aux côtés de cinq autres prévenus.  Au cœur de ce procès, l'arbitrage rendu en 2008 en faveur de l'ancien homme d'affaires dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais sur la vente du fabriquant d'équipements de sport Adidas en 1993.  

L'invité de la rédaction : Jérôme Fourquet, politologue, directeur du département l’opinion de l’IFOP et auteur de « L'archipel français » publié aux Editions du Seuil. Extrait vidéo de son intervention :

La Chine et l'Indonésie ont demandé aujourd'hui à leurs compagnies aériennes de suspendre les vols de Boeing 737 MAX 8. La veille, un appareil de ce type s'est écrasé en Ethiopie faisant 157 morts.

Le tribunal de Tokyo a rejeté ce matin la demande de Carlos Ghosn de pouvoir assister au conseil d'administration de Nissan prévu demain.

Deuxième journée de grève de protestation, ce lundi, en Algérie contre la candidature du président Bouteflika.

Intervenants
  • analyste politique, directeur du département opinion et stratégies d’entreprise de l'institut de sondages IFOP.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......