LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Le président français Emmanuel Macron s'exprimera lors d'une allocution télévisée sur les nouvelles restrictions de Covid-19 depuis l'Elysée à Paris le12 juillet 2021.

Emmanuel Macron face au variant Delta qui fait dérailler la fin de son mandat

15 min

Conseil de défense ce matin à l'Elysée, allocution d'Emmanuel Macron ce soir à 20h, les Français retrouvent la sempiternelle mécanique des journées d'annonces sur le protocole de lutte contre le Covid-19. Que faut-il en attendre, dans la forme et le fond ?

 Le président français Emmanuel Macron s'exprimera lors d'une allocution télévisée sur les nouvelles restrictions de Covid-19 depuis l'Elysée à Paris le12 juillet 2021.
Le président français Emmanuel Macron s'exprimera lors d'une allocution télévisée sur les nouvelles restrictions de Covid-19 depuis l'Elysée à Paris le12 juillet 2021. Crédits : Ludovic MARIN - AFP

Rien n'a percé, ce matin a Palais de l'Elysée, de ce qui s'est dit lors de ce Conseil de Défense convoqué autour d'Emmanuel Macron. Il s'agissait d'arrêter les décisions qui s’imposent, de durcissement du protocole sanitaire, imposé par l'explosion dans notre pays du variant Delta du Coronavirus. 

Ce variant beaucoup plus contagieux que les précédents, est majoritaire désormais dans les contaminations en France,  lesquelles voient leur nombre exploser même si pour le moment le nombre d'hospitalisations lui reste stable. "Il ne faut pas se leurrer, la pression sur les hôpitaux va s’accroître dans le courant de l'été", prévenait dès dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran. 

C'est donc maintenant qu'il faut prendre les mesures qui permettront d'infléchir cette quatrième vague de la pandémie. On parle bien sûr de la vaccination obligatoire des soignants qui semble faire consensus. Mais pour le reste, comment convaincre les procrastinateurs ou les réticents de la vaccination sans monter les Français vaccinés contre les autres ? Ce sera à Emmanuel Macron d'arbitrer, ce soir ; il s'exprimera à 20h dans une allocution télévisée tout ce qu'il y a de plus traditionnelle sur la forme.

Les autres titres du journal 

Avant de s'exprimer face aux Français, le chef de l'Etat reçoit en ce moment les constructeurs automobiles tricolores sur fond d'inquiétudes pour l'emploi alors que l'Union européenne doit annoncer mercredi le passage au tout-électrique pour 2035 au lieu de 2040.

La crainte d'une nouvelle escalade de la violence à Marseille où une jeune femme a été tuée par balles jeudi dernier, victime collatérale d'un de ces règlement de compte criminels qui se multiplient à nouveau dans la ville. Comment tente-t-on, sur le terrain, d'enrayer cette spirale : reportage à suivre de Mathilde Vinceneux.

A Cuba, des milliers de manifestants sont descendus spontanément dans les rues de l'île hier pour dénoncer la dictature et les pénuries. Le régime castriste n'avait pas connu telle contestation depuis près de 30 ans. 

Et puis c'est la deuxième semaine qui débute au Festival de Cannes, nous joindrons Antoine Guillot comme chaque jour pour évoquer les derniers films projetés en compétition : la déception "Tre Piani" de Nanni Moretti et les prétendants sérieux au Palmarès "Bergman Island" de la français Mia Hansen-Love et "Drive my car" du japonais Riusuke Hamaguchi, deux films marqués par les fantômes d'Ingmar Berman et Anton Tcherkhov.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......