LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des combattants talibans montent la garde à Kaboul le 16 août 2021 alors que les talibans contrôlaient l'Afghanistan après que le président Ashraf Ghani eut fui le pays et reconnu que les insurgés avaient gagné la guerre de 20 ans.

L’Afghanistan se réveille sous drapeau taliban

14 min

Kaboul est aux mains des Talibans. Le président Ashraf Ghani a reconnu sa défaite depuis l'étranger. Et si la capitale est tombée sans combats, des scènes de panique ont lieu à l'aéroport où des centaines d’Afghans tentent de fuir le pays.

Des combattants talibans montent la garde à Kaboul le 16 août 2021 alors que les talibans contrôlaient l'Afghanistan après que le président Ashraf Ghani eut fui le pays et reconnu que les insurgés avaient gagné la guerre de 20 ans.
Des combattants talibans montent la garde à Kaboul le 16 août 2021 alors que les talibans contrôlaient l'Afghanistan après que le président Ashraf Ghani eut fui le pays et reconnu que les insurgés avaient gagné la guerre de 20 ans. Crédits : Wakil Kohsar - AFP

"Les talibans ont gagné". C'est le constat froid du président et bientôt ex-président afghan Ashraf Ghani, désormais en fuite à l'étranger. Une reconquête du pouvoir préparée de longue date mais qui s'est matérialisée par une offensive éclair d'à peine dix jours, qui a vu les capitales provinciales tomber une à une dans l'escarcelle de ceux que l'on appelle encore les insurgés. Avec en point d'orgue la prise de la capitale Kaboul hier, tombée sans qu'un coup de feu ne soit tiré. Les Talibans de leurs côté revendiquent une victoire totale, via une vidéo postée sur les réseaux sociaux. On y entend le mollah Abdul Rani Baradar, cofondateur du mouvement islamiste, saluer la victoire de ces troupes. "A présent, nous devons montrer que nous pouvons servir notre nation et assurer la sécurité et le confort dans la vie" dit-il.

Plusieurs milliers de soldats américains ont été dépêchés à Kaboul pour organiser l'évacuation de ses derniers ressortissants, mais aussi des travailleurs afghans à leur service. Comme un symbole le drapeau américain a été retiré ce matin du sommet de l'ambassade par son personnel.   La France n'est pas en reste. Selon la ministre des armées Florence Parly, plusieurs dizaines de Français mais aussi des Afghans qui ont rendu services à l'armée vont être évacués, avec une première rotation aujourd'hui. Emmanuel Macron doit prendre la parole ce soir à 20h au sujet de la situation en Afghanistan.

Les autres titres du journal

En Haïti, le bilan est désormais de 1300 morts, deux jours après le tremblement de terre. Sur place les hôpitaux sont complètement submergés par l'afflux de blessés, alors qu'une tempête tropicale fond sur l'île.

En France, la semaine de rodage pour le pass sanitaire est terminée. Les contrevenants, consommateurs comme professionnels seront désormais sanctionnés en cas de non respect des règles. Nous entendrons Jean Terlon, vice président de la branche restauration de l'UMIH, il dresse un bilan mitigé de la semaine qui vient de s'écouler.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......