LE DIRECT
Le Premier ministre néerlandais à Bruxelles, le 18 juillet 2020. Mark Rutte, le plus difficile à convaincre à ce sommet, a reconnu que des progrès avaient été faits.

Accouchement dans la douleur du plan de relance économique européen

14 min

Les négociations s'éternisent à Bruxelles. Sous le signe d'un strabisme divergent entre les pays prêts ou pas à jouer la carte de la solidarité avec le sud de l’Europe. L'heure est au marchandage.

Le Premier ministre néerlandais à Bruxelles, le 18 juillet 2020. Mark Rutte, le plus difficile à convaincre à ce sommet, a reconnu que des progrès avaient été faits.
Le Premier ministre néerlandais à Bruxelles, le 18 juillet 2020. Mark Rutte, le plus difficile à convaincre à ce sommet, a reconnu que des progrès avaient été faits. Crédits : François Lenoir / pool - AFP

Le sommet européen de Bruxelles joue les prolongations. Il devait durer 2 jours, nous en sommes au 4ème. Les discussions qui ont duré toute la nuit reprendront cet après-midi. Le plan de relance économique oppose toujours 2 visions qui ont du mal à se rapprocher. Entre un option, portée par la France et l'Allemagne plus solidaire en faveur des pays du sud, les plus durement touchés par la crise sanitaire, et une option  moins généreuse portée les pays dits frugaux qui souhaitent une baisse de la part des subventions. Il y aurait eu cette nuit une amorce de compromis trouvé entre les uns et les autres.

Parmi les pays qui rechignent à ouvrir en grand les poches communes, les Pays Bas apparaissent comme les moins conciliants.

Les autres titres du journal

A partir d'aujourd'hui, tous les lieux publics clos ne sont accessibles qu'avec un masque sur le visage. Une extension du champ de l'obligation rendue nécessaire par les signes de reprise de la pandémie. Le ministre de la Santé Olivier Véran a reprécisé ce contexte sanitaire ce matin, vous l’entendrez dans ce journal.  

Nous irons à Tours pour voir comment s'applique cette obligation dans le monde des grandes surfaces. 

Hakim Kasmi évoquera quant à lui les différentes hypothèses en perspective pour la prochaine rentrée scolaire.

Un élève dans une salle de classe du collège de Jastres à Aubenas en Ardèche. Reprise de l'école. 25 mai 2020.
Un élève dans une salle de classe du collège de Jastres à Aubenas en Ardèche. Reprise de l'école. 25 mai 2020. Crédits : Claire Leys - Radio France

Nous ferons le point sur l’enquête autour de l'incendie de la cathédrale de Nantes après la remise en liberté hier du suspect.  

L’Égypte dans le collimateur de l'organisation Human Rights Watch pour la situation déplorable dans ses prisons. En cause, le nombre de détenus tués par l'épidémie de coronavirus.

En fin de journal, nous reviendrons sur le lancement réussi de la 1ère sonde spatiale initié par un pays arabe, en l'occurrence de la fédération des Emirats arabes unis.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......