LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation contre la LPPR Mars 2020

La loi sur la recherche et les universités examinée à l'Assemblée nationale

26 min

Contestée pendant toute la durée de son élaboration, la loi dite LPPR, est examinée à partir d'aujourd'hui par les députés. Ses opposants estiment qu'elle conduira à une bipolarisation du monde de la recherche.

Manifestation contre la LPPR Mars 2020
Manifestation contre la LPPR Mars 2020 Crédits : ADRIEN NOWAK - Maxppp

Sur le papier, c'est un "investissement inédit", un "effort historique" et même "le plus grand plan de revalorisation des personnels depuis plusieurs décennies." Ce sont les mots de la ministre de la recherche et de l'enseignement supérieur Frédéric Vidal, alors que son projet de loi de "Programmation pluriannuelle de la Recherche" arrive aujourd'hui devant les député. En chiffres, ce projet de loi ce sont  25 milliards d'euros pour la recherche, par étapes, avec l'objectif en 2030 d'un budget annuel de 20 milliards d'euros par an, soit  1% du PIB.

Mais pour les opposants au texte, cette réforme est un vaste trompe l'œil, comme l'estime notamment Julien Gossa, maître de conférences à l'université de Strasbourg. Pour parler de cette loi, l'invitée de la rédaction est la rapporteure générale du texte à l'Assemblée Nationale, Danièle Hérin, députée LREM.

Écouter
6 min
Danièle Hérin : "La LPPR prévoit une amélioration jamais vue des financements "de base" des laboratoires de recherche ."

L'autre actualité française, c'est le déplacement à Béthune aujourd'hui des ministres de l'industrie et du travail, sur le site de Bridgestone. Vendredi soir un accord de méthode a été trouvé entre la direction et les syndicats, qui laisse un peu de temps pour envisager des solutions alternatives à la fermeture. L'occasion de revenir sur les précédents cas où l'Etat Français a tenté d'éviter des fermetures brutales d'usines avec Marie Viennot.

Les tensions continuent de miner le parti présidentiel : le  numéro deux de LaRem, Pierre Person, a démissionné en expliquant qu'il n'y avait plus ni idées neuves, ni préoccupations des militants de base au sein de son parti.

A l'étranger, Madrid reconfine, ou presque. La région demande à ses 850 000 habitants de rester chez eux, correspondance sur place.

La figure de proue de l'opposition biélorusse Sveltana Tikanovskaia tente d'obtenir des 27 pays de l'Union Européenne un arsenal de sanctions contre l'autocrate Loukatchenko, sous l'impulsion du chef de la diplomatie européenne Josep Borell.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......