LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des milliers d'Afghans sont massés à l'extérieur de l'aéroport de Kaboul dans l'espoir d'embarquer pour l'étranger.

Afghanistan : le chaos continue de régner à l'aéroport de Kaboul

15 min

À Kaboul, huit jours après la victoire des Talibans, la situation à l'aéroport reste très confuse. Un garde afghan a été tué ce lundi matin. Face au chaos des évacuations, la date du 31 août, qui doit marquer le retrait définitif des soldats américains, pourrait être repoussée.

Des milliers d'Afghans sont massés à l'extérieur de l'aéroport de Kaboul dans l'espoir d'embarquer pour l'étranger.
Des milliers d'Afghans sont massés à l'extérieur de l'aéroport de Kaboul dans l'espoir d'embarquer pour l'étranger. Crédits : WAKIL KOHSAR - AFP

En Afghanistan, huit jours après la prise de Kaboul par les talibans, le chaos et la confusion continuent dans l'aéroport de la ville. Des échanges de tirs ont eu lieu ce lundi matin. Un garde afghan a été tué alors que des milliers d'habitants se pressent toujours pour tenter d'embarquer. Dans ces conditions, la date du 31 août fixée pour le retrait définitif des soldats américains paraît de plus en plus improbable aux yeux de leurs alliés.

Les autres titres du journal

Un directeur pour Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem. L'institution est restée un an sans direction. 

À Marseille, le trafic de drogue asphyxie la ville et sa justice. Son maire Benoît Payan réclame un "parquet spécial" après un nouveau weekend meurtrier. 

Décroissance, écoféminisme, revenu d'existence : chez les Verts, c'est à qui sera le plus radical parmi les cinq candidats à la primaire. Retour sur l'université d'été qui vient de s'achever.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......