LE DIRECT
Illustration avec des billets de banque

Entre baisses d'impôts et coupes budgétaires

24 min

Une croissance qui tousse, des réformes présentées comme nécessaires mais pas toujours populaires, le tout sous l’œil de Bruxelles. Le gouvernement a détaillé ce matin sa recette budgétaire pour l'an prochain, censée concilier baisses d'impôts et maîtrise du déficit public.

Illustration avec des billets de banque
Illustration avec des billets de banque Crédits : PHILIPPE HUGUEN - AFP

Comment convaincre les Français que l'automne est aujourd'hui la saison idéale pour récolter, enfin, les fruits de toutes les mesures adoptées jusqu'à présent ? En présentant, ce matin, le deuxième projet de loi de finances de l'ère Macron, le gouvernement entend prouver que la promesse des fleurs de campagne d’augmenter progressivement le pouvoir d’achat des Français, sera bel et bien tenue. En particulier, Bercy assure que 6 milliards d’euros devraient être restitués aux contribuables l’an prochain grâce aux baisses d’impôts.

Les autres titres de l'actualité

Qui pour remplacer Alexandre Benalla ? Réponse : Jean Gaborit, ce jeune Vendéen de 25 ans, cofondateur des Jeunes avec Macron, est un fidèle du président de la République. 

Jean Gaborit, réputé discret et bosseur, aime le terroir et le Puy du Fou, où il travaille comme bénévole depuis des années. Ici, lors d'une rencontre InterJam en Île-de-France, le 21 octobre 2017
Jean Gaborit, réputé discret et bosseur, aime le terroir et le Puy du Fou, où il travaille comme bénévole depuis des années. Ici, lors d'une rencontre InterJam en Île-de-France, le 21 octobre 2017 Crédits : Vincent Isore - Maxppp

L'organisation d'un nouveau référendum au Royaume-Uni est une solution envisageable. Déclaration aujourd'hui du porte-parole du Parti travailliste chargé des Finances. Mais plus encore le Labour espère l'organisation d'élections législatives anticipées.

L'Italie toujours plus intransigeante. C'est aujourd'hui que le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, doit détailler son décret "choc" sur l'immigration. 

Après l'attentat, ce weekend, qui a coûté la vie à 24 personnes, l'Iran promet de se venger. Par ailleurs, Téhéran indique toujours privilégier la piste séparatiste arabe. 

C'est aujourd'hui que s'ouvre à New York et pour une semaine l'Assemblée générale annuelle de l'ONU. Pour évoquer cette grand-messe diplomatique, invité : Dominique Moïsi, conseiller spécial à l'Institut Montaigne.

Dominique Moïsi, conseiller spécial à l'Institut Montaigne, le 24 septembre 2018
Dominique Moïsi, conseiller spécial à l'Institut Montaigne, le 24 septembre 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
  • conseiller spécial de l’Institut Montaigne, professeur au King’s College de Londres
À venir dans ... secondes ...par......