LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Zhang Zhan, journaliste citoyenne chinoise

En Chine, une peine d'emprisonnement pour avoir informé de la situation sanitaire au début de l'épidémie

25 min

En Chine, une "journaliste citoyenne" qui avait couvert la mise en quarantaine de la ville de Wuhan, berceau du nouveau coronavirus, a été condamnée à quatre ans de prison.

Zhang Zhan, journaliste citoyenne chinoise
Zhang Zhan, journaliste citoyenne chinoise Crédits : HANDOUT / YOUTUBE / AFP - AFP

Son nom ne vous dit probablement rien. Et pourtant, cette ex-avocate, devenue journaliste citoyenne, a été l'une des toutes premières à se rendre à Wuhan, alors en proie à une étrange épidémie. C'était en février dernier, au moment où personne, encore, n'aurait pu imaginer le monstre en gestation qui allait bientôt occuper nos pires cauchemars. Zhang Zhan avait diffusé ses reportages sur les réseaux sociaux, révélant notamment combien la situation était chaotique dans les hôpitaux. Et ce matin, à l'issue d'un procès qui n'aura duré que quelques heures à peine, eh bien cette femme de 37 ans, arrêtée au printemps dernier sous l'accusation de "provocation aux troubles", a été condamnée à 4 ans de prison. De quoi, évidemment, jeter une ombre sur les efforts de la Chine pour vanter sa réussite dans la lutte contre la maladie, apparue sur son sol, avant de se répandre à la surface du globe.

Les autres titres de l'actualité

Au Royaume-Uni, la courbe de contamination est au plus haut. Et notamment depuis l’apparition de sa fameuse variante, particulièrement contagieuse.

En France, les spéculations vont bon train sur un éventuel troisième reconfinement. Par ailleurs, le scepticisme semble avoir gagné une majorité de la population française à l'égard de la vaccination.

-Invitée de la rédaction : Nathalie Colin-Oesterlé, députée européenne PPE (démocrates-Chrétiens).  

Écouter
6 min
Nathalie Colin-Oesterlé : "Il faut gagner la campagne de confiance pour que les Français se vaccinent"

Parce que la crise sanitaire ne saurait faire oublier la crise climatique, un rapport publié, ce matin, nous apprend que les 14 plus grosses catastrophes de cette année 2020 dans le monde ont coûté quelques 130 milliards de dollars.  

Moins d'un mois avant son départ de la Maison Blanche, Donald Trump a effectué, hier soir, une volte-face spectaculaire en ratifiant abruptement ratifié, et après des jours de résistance, le nouveau plan de relance économique.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......