LE DIRECT
Les enquêteurs de la justice française entendent l'ex-magnat de l'automobile en fuite Carlos Ghosn en tant que témoin, dans une salle d'audience de la capitale libanaise Beyrouth.

Carlos Ghosn est interrogé à Beyrouth par des juges d'instruction français

24 min

L'enquête contre l'ex magnat de l'automobile porte sur des allégations de malversations financières.

Les enquêteurs de la justice française entendent l'ex-magnat de l'automobile en fuite Carlos Ghosn en tant que témoin, dans une salle d'audience de la capitale libanaise Beyrouth.
Les enquêteurs de la justice française entendent l'ex-magnat de l'automobile en fuite Carlos Ghosn en tant que témoin, dans une salle d'audience de la capitale libanaise Beyrouth. Crédits : AFP - AFP

Cinq jours d'audition avec au menu deux fêtes privées au château de Versailles, des millions d'euros de paiements signalés comme suspects, mais aussi des prestations de conseil lorsqu'il était encore PDG de l'alliance Renault-Nissan. Depuis ce matin et pour la première fois depuis son arrestation fracassante au Japon en novembre 2018, Carlos Ghosn est donc entendu par la justice française. Alors non pas à Paris, puisque depuis sa fuite rocambolesque, l'ancien magnat de l'automobile, réfugié au Liban et sous le coup d'un mandat d'arrêt international, a toujours refusé de se rendre dans l'Hexagone. Les magistrats français ont donc fait spécialement le déplacement à Beyrouth pour l'interroger, en tant que témoin, sur toutes ces affaires, directement liées aux motifs qui ont conduit le bureau des procureurs de Tokyo à engager des poursuites contre lui pour des soupçons de malversations financières.

Les autres titres de l'actualité

Après des débuts marqués par la défiance, la campagne de vaccination tourne désormais à plein régime dans l'Hexagone. Du moins, tous les majeurs qui le souhaitent sont-ils éligibles depuis ce matin à une première injection. Reste à savoir si le nombre de doses est aujourd'hui suffisant pour répondre à la demande.   

Les élèves de 4e et 3e ont fait leur retour en classe entière ce matin. En revanche, la demi-jauge reste maintenue dans les lycées.

Refonder l’organisation du culte musulman au plus près du terrain, c'est le but des assises territoriales de l'Islam qui s'achèvent aujourd'hui.

Les renseignements américains ont-ils détourné les systèmes de surveillance électronique du Danemark pour espionner certains de ses plus proches alliés ?  C'est ce qui ressort d'une enquête publiée hier dans le Royaume.   

En apportant, hier soir, son soutien au chef de l'opposition centriste, le héraut de la droite radicale israélienne a ouvert la voie à la formation d'un gouvernement, aux allures de règlement de compte, susceptible de faire tomber Benjamin Netanyahu   

Comme chaque lundi, coup de projecteur sur une région dans la perspective des prochaines élections. Aujourd'hui, direction Les Pays de la Loire.

Invité de la rédaction : Arnaud Leclerc, professeur de Science Politique à l'université de Nantes. Il répond à Sophie Delpont :

Écouter
4 min
Arnaud Leclerc : "Très vraisemblablement, les Républicains ont une avance, une grande chance. Et l'originalité dans cette région, c'est que même si le Rassemblement national fera sans doute 20%, il ne bouscule pas la donne politique d'ensemble."
Intervenants
  • professeur de Science Politique à l'université de Nantes
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......