LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Enseigne Conforama à Vendin-le-Vieil.

Conforama, "Le confort pour tous", ou presque

15 min

Après l'annonce par Conforama de la suppression de 1 900 postes, l'ensemble des élus du personnel a décidé de se rassembler, ce matin, devant le siège social du groupe pour dénoncer un plan aussi massif que violent.

Enseigne Conforama à Vendin-le-Vieil.
Enseigne Conforama à Vendin-le-Vieil. Crédits : DENIS CHARLET - AFP

Si le début des soldes d'été est généralement synonyme de bonnes affaires, l'annonce hier par Conforama de la liquidation de 1 900 postes en France assortie de la fermeture de quelques 32 magasins est surtout synonyme, elle, de mauvaise gestion ; en l'occurrence un scandale financier lié à des irrégularités comptables, à l'origine d'une grave crise de liquidités. Mais surtout, quand bien même le spécialiste de l'ameublement avait, certes, annoncé au printemps dernier, déjà, qu'un plan de restructuration était en cours de préparation, personne n'imaginait sans doute qu'il pourrait impacter autant de salariés : 1 900 postes, c'est quasiment un quart des 9 000 salariés du groupe dans l'hexagone.

Les autres titres de l'actualité

Depuis ce matin, les soignants des urgences sont à nouveau appelé à manifester à Paris. Objectif : maintenir la pression sur le gouvernement.   

De profondes divisions semblent persister, ce matin, entre les dirigeants européens, au troisième jour de leur sommet à Bruxelles sur la nouvelle équipe amenée à diriger l'Union européenne.    

Même si le calme est revenu, aujourd'hui, dans les rues de Hong Kong, l'occupation et le saccage d'une partie du Parlement hier par des manifestants constitue, bel et bien, un défi sans précédent à l'autorité de Pékin.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......