LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes.

Féminicide, une hécatombe

24 min

Le gouvernement lance à partir d'aujourd'hui à Matignon un "Grenelle" des violences conjugales, dont les associations espèrent qu'il pourra déboucher sur un "plan Marshall" pour enrayer un phénomène, le féminicide, ayant déjà fait plus de 100 morts depuis le début de l'année.

Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes.
Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes. Crédits : MARTIN BUREAU - AFP

C'est un véritable fléau autant qu'une hécatombe, une réalité que de simples mots ne sauraient suffire à décrire, pas même ce néologisme entré dans le dictionnaire en 2015 : féminicide. En France, tous les trois jours, une femme est morte l'an dernier sous les coups d'un homme qu'elle aimait ou avait aimé. 121 décès au total. Une liste macabre écrite en lettres de sang et qui pourrait empirer cette année puisque le seuil des 101 victimes a d'ores et déjà été dépassé. C'était hier, dans le Tarn : une femme a été tuée par son mari. Elle était âgé de 92 ans. Alors aujourd'hui à Matignon s'ouvre le premier Grenelle des violences conjugales, piloté par la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes, Marlène Schiappa, laquelle accueillera représentants d’associations d’aide aux victimes, forces de l’ordre, juges, avocats et familles de victimes.  Ce Grenelle est prévu pour durer plusieurs semaines. Il se conclura le 25 novembre avec la Journée contre les violences envers les femmes.

Invitée de la rédaction : Ernestine Ronai, co-présidente de la Commission violences au Haut Conseil à l’Egalité Femme-Homme.

Écouter
7 min
Présentation de ce "Grenelle des violences conjugales" et réaction d'Ernestine Ronai, co-présidente de la Commission violences au HCE
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Ernestine Ronai, co-présidente de la commission violences au Haut Conseil à l’Egalité Femme-Homme, le 3 septembre 2019.
Ernestine Ronai, co-présidente de la commission violences au Haut Conseil à l’Egalité Femme-Homme, le 3 septembre 2019. Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

Le taux d'absentéisme dans les entreprises françaises a dépassé les 5% l'an dernier.   THOMAS Soit une hausse de 8% par rapport à l'année précédente. C'est, du moins, ce qui ressort d'une nouvelle étude publiée ce matin et qui pointe notamment une progression plus marquée des arrêts de longue durée.   

Jean-Luc Mélenchon poursuit sa tournée latino-américaine. Après le Mexique, fin juillet, le chef de file de "la France Insoumise" est attendu en Argentine aujourd'hui.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, en pleine tempête politique, affrontera cet après-midi les députés de l'opposition mais aussi de son propre camp conservateur, lesquels espèrent encore empêcher une sortie de leur pays de l'UE sans accord.  Un véritable bras de fer en perspective avec désormais en toile de fond la menace d'élections anticipées.    

Au lendemain de l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane américains sur des produits chinois, Pékin a décidé, hier, de contrer la surenchère du président Donald Trump, en déposant une plainte auprès de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Le gouvernement chinois a assuré, ce matin, qu'il soutenait fermement Carrie Lam à la tête de l'exécutif hongkongais. Une précision qui intervient après la fuite d'un enregistrement dans lequel cette dernière disait vouloir quitter son poste.

Intervenants
  • co-présidente de la Commission violences au Haut Conseil à l’Egalité Femme-Home, directrice de l'Observatoire départemental des violences envers les femmes de Seine Saint-Denis, pour l'égalité homme-femme et contre les violences conjugales
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......