LE DIRECT
Des centaines d'arrestations dans le monde ont eu lieu à la suite de cette opération. Ici en Australie, à Thornhill Park, Victoria, le 8 juin 2021.

"Bouclier de Troie" : l'opération la plus sophistiquée au monde contre le crime organisé

24 min

Un coup de filet contre le crime organisé a été monté grâce au noyautage, par les polices de plusieurs pays, d'une messagerie cryptée utilisée par des malfaiteurs du monde entier.

Des centaines d'arrestations dans le monde ont eu lieu à la suite de cette opération. Ici en Australie, à Thornhill Park, Victoria, le 8 juin 2021.
Des centaines d'arrestations dans le monde ont eu lieu à la suite de cette opération. Ici en Australie, à Thornhill Park, Victoria, le 8 juin 2021. Crédits : EPA-EFE/VICTORIA POLICE HANDOUT - Maxppp

L'opération présentée comme "la plus sophistiquée au monde" contre le crime organisé avait été baptisée "Bouclier de Troie". Et à bien des égards, ce qui pourrait passer pour un titre de film relève, en effet, d'un scénario que ne rejetterait probablement pas nombre de réalisateurs avides de superproduction hollywoodiennes. Pendant près de trois ans, les polices de plusieurs pays ont observé des membres de la mafia, en infiltrant une application utilisée par les criminels pour échanger des messages codés. Plus exactement, le FBI a opéré son propre système d'appareils cryptés avant de les distribuer à des suspects connus, parmi lesquels de grandes figures du crime organisé, qui en affichant leur confiance dans l'intégrité de ce matériel ont, eux-mêmes, contribué à le diffuser très largement. De sorte qu'en adoptant cette application et en communiquant ouvertement avec, sans savoir qu'ils étaient écouté, tous ces malfaiteurs qu'ils soient d'Australie, d'Asie, d'Amérique du Sud ou du Moyen-Orient se sont tous passé les menottes les uns aux autres, malgré eux.

Les autres titres de l'actualité

Reporters sans frontières organisait ce matin un rassemblement à Paris en soutien au journaliste français Olivier Dubois enlevé au nord du Mali le 8 avril dernier.

Écouter
1 min
Le reportage place de la République ce matin d'Édouard Marguier
Le rassemblement de ce mardi place de la République à Paris en soutien au journaliste Olivier Dubois.
Le rassemblement de ce mardi place de la République à Paris en soutien au journaliste Olivier Dubois. Crédits : Lucas Barioulet - AFP

Le gouvernement britannique entend créer une immense base d’informations médicales, à partir des données des patients transférées par les médecins. Une base qui sera accessible au services de santé mais aussi à des entreprises privées.

Faut-il s'attendre d'ores et déjà à une quatrième vague de l'épidémie "en septembre ou octobre" prochain en France ? C'est en tous les cas la crainte formulée ce matin par le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy.   

Une vidéo montrant un sympathisant d'extrême-droite, vêtu d'un treillis, tirer au fusil de chasse sur un mannequin nommé "gauchiste" a été retirée de la plateforme YouTube. Des images qualifiées d' "appel au meurtre" par Jean-Luc Mélenchon, lequel a annoncé son intention de saisir la justice aujourd'hui.

Selon le rapport du Conseil d’orientation des retraites, le déficit de l'ensemble des régimes de retraites est en baisse de moitié l'an dernier.

Le président Emmanuel Macron se rend aujourd'hui dans la Drôme, deuxième étape de son tour de France. Invité de la rédaction : Martial Foucault, directeur du CEVIPOF, professeur agrégé de science politique.

Écouter
4 min
Martial Foucault : "Il y a l'envie chez Emmanuel Macron de renouer un dialogue avec les territoires mais ce n'est pas une histoire nouvelle."
Intervenants
  • Professeur de sciences politiques et directeur du Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......