LE DIRECT
Les chantiers navals de "Navantia" en Espagne

Le dilemme du gouvernement progressiste espagnol

24 min

Après avoir renoncé à livrer des bombes à Riyad, Madrid, sommée de choisir entre les droits de l'homme et l'emploi, s'apprête finalement à céder à l'Arabie saoudite.

Les chantiers navals de "Navantia" en Espagne
Les chantiers navals de "Navantia" en Espagne Crédits : MIGUEL RIOPA - AFP

Comment s'indigner contre les massacres de civils d'un côté et justifier les ventes d'armes de l'autre ? Parce qu'au champ d'honneur elle avait préféré l'éthique, l'Espagne avait décidé la semaine dernière de bloquer la livraison à l'Arabie Saoudite de 400 bombes. Et ce en dépit du contrat signé par le précédent gouvernement espagnol avec Riyad pour un montant de 9 millions d'euros. Sauf que depuis, Riyad ne décolère pas et menace à présent, en mesure de rétorsion, de revenir sur un autre contrat signé, lui, en juillet dernier : la commande de cinq corvettes, pour près de 2 milliards d'euros, un contrat censé redonner de l'oxygène à l'entreprise publique espagnole de chantiers navals, Navantia, avec à la clef la création de 5900 emplois, pendant cinq ans. Et voilà comment le gouvernement progressiste du nouveau Premier ministre socialiste espagnol se retrouve à nouveau confronté au même dilemme : résister ou se soumettre à la realpolitik ? Hier, Madrid s'est finalement montrée prête à débloquer la livraison d'armes controversée à l'Arabie saoudite pour préserver sa relation stratégique avec la puissance pétrolière.

Les autres titres de l'actualité

Moscou entame à partir d'aujourd'hui des exercices d'une ampleur inégalée en Sibérie orientale et dans l'Extrême-Orient. Une immense démonstration de force de la puissance militaire russe. Nous en parlerons avec notre invitée, Isabelle Facon, Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique.

Isabelle Facon, Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique, le 11 septembre 2018
Isabelle Facon, Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique, le 11 septembre 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

Les eurodéputés doivent décider de l'opportunité de déclencher ou non une procédure visant à sanctionner la Hongrie, soupçonnée de graves violations des valeurs sur lesquelles l'Europe est fondée.   

Les journées parlementaires de la République en Marche.  Ou comment l'exécutif entend resserrer les rangs de la majorité, en verrouillant ses bases.   

Un rapport sur la sécurité doit être remis aujourd'hui au Premier Ministre.  Il préconise, par exemple, de rendre obligatoire l'équipement des policiers municipaux en armes à feu. 

Intervenants
  • maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, spécialiste des politiques de sécurité et de défense russes.
À venir dans ... secondes ...par......