LE DIRECT
Le président de la République, Emmanuel Macron

Emmanuel Macron et le grand débat national

24 min

Emmanuel Macron renoue aujourd'hui avec le terrain à l'occasion du "Grand débat national", dont le coup d'envoi officiel sera donné cet après-midi, avec l'espoir de clore la crise des "Gilets jaunes" .

Le président de la République, Emmanuel Macron
Le président de la République, Emmanuel Macron Crédits : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP - AFP

Pour tenter de mettre fin au dialogue de sourd entre lui et le peuple, autant que pour relancer son quinquennat bousculé, jusque dans son agenda, par la crise des Gilets jaunes, Emmanuel Macron est attendu dans l'Eure, cet après-midi, pour y donner le coup d'envoi officiel du Grand débat national. Lui qui s'était fait relativement discret, après avoir été hué lors d'une visite surprise en Haute-Loire, début décembre, renoue donc avec le terrain. A Grand Bourgtheroulde, petit bourg de 3800 âmes, le président a prévu de dialoguer aux côtés de quelques 600 maires. 

A la faveur de ce grand audit, on comprend bien comment le président entend retisser le fil d'une histoire avec les édiles, qui depuis plusieurs mois lui reprochaient son approche trop verticale du pouvoir. Reste qu'après avoir appris, hier, non seulement que la Commission nationale du débat public ne piloterait pas ce débat, mais que deux membres du gouvernement seront désormais chargés d'animer cette grande concertation, on a le sentiment que, peu à peu, l'opération à peine commencée pourrait déjà rater le virage qui devait conduire au grand renouvellement de la démocratie et de la politique.

invité : Benjamin Cauchy, porte-parole des "Gilets jaunes libres".

Les autres titres de l'actualité

Deux policiers sont jugés, depuis hier, aux assises de Paris pour le viol d'une touriste canadienne, dans les locaux historiques de la police judiciaire parisienne en avril 2014.   

Laurent Gbagbo a été acquitté, ce matin, de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale. La CPI a aussitôt ordonné la mise en liberté immédiate de l'ancien président de la Côte d'Ivoire.    

Au Zimbabwe, l’annonce de la hausse brutale du prix du carburant, samedi dernier, a provoqué plusieurs manifestations violentes. Il s'agit de la première grande vague de contestation depuis l’élection présidentielle l'été dernier.   

Le sort du Brexit est suspendu au vote, aujourd'hui, des députés britanniques, lesquels sont appelés à se prononcer sur l'accord de divorce conclu avec Bruxelles.

En Allemagne, c'est une gauche morose et profondément divisée qui commémore à Berlin Rosa Luxemburg, figure révolutionnaire mythique assassinée il y a tout juste 100 ans.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......