LE DIRECT
Greg Kelly, ancien collaborateur de Carlos Ghosn.

Le procès de l'ex-administrateur de Nissan s'ouvre sans Carlos Ghosn

27 min

Le procès de l'Américain Greg Kelly, ex-collaborateur de Carlos Ghosn chez Nissan, s'est ouvert ce matin au Japon. Il est accusé comme son ancien patron de malversations financières.

Greg Kelly, ancien collaborateur de Carlos Ghosn.
Greg Kelly, ancien collaborateur de Carlos Ghosn. Crédits : MASATO YAMASHITA / JIJI PRESS / AFP - AFP

C'est aujourd'hui son 64e anniversaire mais pour l'Américain cela restera sans doute et à jamais comme ce jour où il se sera retrouvé seul, en première ligne, à devoir affronter la justice japonaise. Ce matin, s'est ouvert à Tokyo le procès de Greg Kelly, ex-collaborateur chez Nissan d'un certain Carlos Ghosn, aujourd'hui réfugié au Liban à la suite d'une rocambolesque évasion grâce à  laquelle il aura réussi, jusqu'à présent, à échapper à la justice nippone. Comme attendu, Greg Kelly a aussitôt nié les accusations selon lesquelles il aurait aidé l'ancien magnat de l'automobile à cacher une partie de ses revenus. Il encourt jusqu'à dix années de réclusion.  

Le groupe Nissan, poursuivi en tant que personne morale, a lui décidé de plaider coupable mais plus encore de faire profil bas lors de ce procès ; le groupe automobile redoutant une nouvelle agitation médiatique potentiellement désastreuse pour son image.

Les autres titres de l'actualité

C'est aujourd'hui qu'Israël doit signer à Washington des accords de normalisation présentés comme historiques avec les Emirats arabes unis et Bahreïn. Des accords censés à la fois bousculer les équilibres dans la région, mais aussi offrir à Donald Trump l'occasion de se présenter en "faiseur de paix", à sept semaines maintenant de la présidentielle.   

Six mois après leur fermeture pour cause de pandémie, la majeure partie des établissements scolaires ont rouvert hier dans une ambiance chaotique.

Incarcéré depuis le 29 mars dernier, le journaliste algérien Khaled Drareni a été condamné aujourd'hui en appel à deux ans de prison.

La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a de nouveau pointé la responsabilité des "rassemblements privés dans la multiplication de nouvelles contaminations chez les étudiants.

Les députés se retrouvent aujourd'hui à l'Assemblée Nationale pour la rentrée parlementaire. L'occasion pour la majorité de s'afficher en ordre de marche.

Comment faut-il comprendre les propos polémiques du président, Emmanuel Macron, hier, renvoyant les interrogations sur la 5G aux "Amish" ? 

L'édition de la Foire internationale d'art contemporain, principal rendez-vous annuel du monde de l'art à Paris a été annulée pour cause de Covid-19.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......