LE DIRECT
Manifestation des travailleurs de la santé près de l'hôpital Robert Debré, à Paris.

"Masqués mais pas muselés"

24 min

Les soignants sont de retour dans la rue aujourd'hui, à l'occasion d'une journée d'action nationale pour sauver l'hôpital public.

Manifestation des travailleurs de la santé près de l'hôpital Robert Debré, à Paris.
Manifestation des travailleurs de la santé près de l'hôpital Robert Debré, à Paris. Crédits : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

"Finis les applaudissements, place aux rassemblements". Après trois mois de crise sanitaire et en plein "Ségur de la santé", médecins, aides-soignants et infirmiers vont battre le pavé, cet après-midi, un peu partout en France, pour se rappeler au bon souvenir du gouvernement et plus encore à ses promesses d'un plan massif en faveur de l'hôpital public. Au total plus de 220 rassemblements sont prévus dans le cadre de cette journée d'action nationale. Alors la stratégie est très clair : mettre à profit, en somme, le soutien engrangé auprès de la population pendant la crise sanitaire afin de faire pression sur l'exécutif et, en particulier, le chef de l'Etat qui au début de l'épidémie avait lui-même salué les salariés des hôpitaux et des Ehpad comme des "héros en blouse blanche". Quant à l'objectif, il reste invariablement le même : la revalorisation des salaires et des carrières.

Les autres titres de l'actualité

Le déficit record de la Sécu, dû à la crise du Covid-19, va plonger toutes ses branches dans le rouge, cette année.  

A Marseille, après l'ouverture d'une enquête préliminaire, mais aussi la perquisition des locaux de campagne de la candidate Les Républicains à la mairie, la campagne du second tour n'en finit plus d'être bouleversée.  

Invité de la rédaction : Ugo Bernalicis, député La France Insoumise du Nord et membre de la commission des lois.

Écouter
6 min
Ugo Bernalicis : "J'ai plus confiance en ce qui va se passer à la commission d'enquête au Sénat qu'à l'Assemblée nationale."

Des millions de salariés gays et transgenres ont remporté une victoire de taille, hier, devant la Cour suprême des Etats-Unis.  

Après des semaines de menaces incessantes proférées par la Corée du Nord contre son voisin du Sud, Pyongyang a fait littéralement voler en éclat, ce matin, le bureau de liaison intercoréen situé sur son territoire.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......