LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un technicien de laboratoire travaille sur des échantillons COVID 19, à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Marcy l'Etoile.

Comment éviter le décrochage de la recherche française ?

33 min

La loi de programmation pour la recherche qui doit être votée aujourd'hui à l'Assemblée laisse sceptique une très large partie de la communauté scientifique.

Un technicien de laboratoire travaille sur des échantillons COVID 19, à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Marcy l'Etoile.
Un technicien de laboratoire travaille sur des échantillons COVID 19, à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Marcy l'Etoile. Crédits : JEFF PACHOUD - AFP

Parce que le constat est non seulement unanime, mais aussi embarrassant et plus encore préoccupant en ces temps de pandémie, c'est peu dire que la loi de programmation pour la recherche qui doit être votée aujourd'hui à l'Assemblée était attendue par la communauté scientifique. Face au manque de financement des laboratoires, mais aussi l'érosion des emplois, liée en partie aux faibles rémunérations, ce texte est censé redonner des moyens à la recherche. Et pourtant, loin de déclencher l'unanimité, cette loi essuie, au contraire, de très nombreuses critiques. De nombreuses instances collectives ont notamment émis des doutes sur l’effort budgétaire réel, mais aussi sur plusieurs dispositions touchant au métier de chercheur, sans même parler d'une disposition intégrée à ce projet de loi : un délit d'entrave à l'université. En clair, les intrusions de personnes extérieures dans les universités pour y semer le trouble seront bientôt sanctionnées.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres de l'actualité

Le gouvernement a présenté ce matin les grandes lignes de son plan en faveur de l'inclusion numérique. Une problématique importante et surtout largement amplifiée ces derniers mois par les mesures de confinement.  

C'est aujourd'hui le deuxième anniversaire du mouvement des "gilets jaunes".  Où en est-on des promesses économiques et sociales faites par Emmanuel Macron pour répondre à cette colère ?

Invitée de la rédaction : Magali Della Sudda, chargée de recherche au CNRS.  

Écouter
6 min
Magali Della Sudda : "Les 'gilets jaunes' existent encore via des 'réseaux dormants'."

Les syndicats de tous les personnels des établissements de Seine-Saint-Denis, le département le plus pauvre de France métropolitaine, appellent aujourd'hui à une journée de grève.

Après l'évacuation, ce matin, d'un campement de migrants en Seine-Saint-Denis, comment mettre à l'abri des centaines de déracinés ? Illustration à Calais.

Aux Etats-Unis, plus de 80 000 plaintes pour abus sexuel ont été déposées contre l’une des plus importantes organisations de jeunesse du pays : les Scouts.  

A Bruxelles, le Conseil des affaires prévu aujourd'hui s'annonce laborieux, à l'heure de débloquer le fameux plan de relance massif de l'UE.

Intervenants
  • chargée de recherche au CNRS, membre du Centre Émile-Durkheim, spécialiste des questions de citoyenneté, de genre et de religion en France et en Italie
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......