LE DIRECT
Logo de la banque HSBC

HSBC taille dans ses effectifs

25 min

On savait que le géant bancaire HSBC esquissait depuis quelques temps, déjà, les contours d'une réorganisation de vaste ampleur. C'est chose faite : le groupe basé à Londres a annoncé ce matin qu'il envisageait de supprimer 35.000 emplois d'ici trois ans.

Logo de la banque HSBC
Logo de la banque HSBC Crédits : LOIC VENANCE - AFP

Parce que la banque britannique HSBC est aujourd'hui la plus grande banque d'Europe par les actifs, nécessairement, ses projets de réorganisation apparaissent pour le moins radicaux. Après avoir essuyé l'an dernier une chute de 53% de son bénéfice net, le géant bancaire a annoncé, ce matin, qu'il entendait supprimer quelques 35 000 emplois dans le monde d'ici trois ans. Et cette réorganisation ne se limite pas ces coupes (près de 15% tout de même de ses effectifs), on y trouve également des cessions brutes d'actifs à hauteur de 100 milliards de dollars, mais aussi une réduction de sa banque d'investissement ou bien encore une refonte de ses activités en Europe et aux Etats-Unis.

Les autres titres de l'actualité

La guerre du gouvernement chinois contre le coronavirus ne l'a en aucun cas détourné de son offensive généralisée contre les voix dissidentes. Ce matin, Pékin a arrêté un militant anticorruption qui avait osé critiqué la gestion de l'épidémie par le président Xi Jinping.   

Le groupe canadien Bombardier, en difficultés financières, compte affecter le produit de la vente, à Alstom, de sa branche ferroviaire à la réduction de sa dette, qui s'élevait fin 2019 à 9,3 milliards de dollars.

En France, le rapport proposant de remplacer l'ENA par une "École d'administration publique"  a été remis officiellement ce matin. Pas de big bang en perspective, puisque si l'ENA, en tant que telle, doit bien disparaître, le principe d'une formation spécifique pour la haute fonction publique est, lui, maintenu.   

Emmanuel Macron est en visite à Mulhouse, aujourd'hui, pour des annonces attendues sur la lutte contre le communautarisme. A quatre semaines des municipales, le Président doit dévoiler une partie de son plan s'agissant, notamment, de la question du financement des lieux de cultes.  

Invité de la rédaction : Georges Malbrunot, grand Reporter et co-auteur de "Qatar Papers" sur le financement douteux de certaines mosquées françaises.

Écouter
7 min
Georges Malbrunot : "Le Qatar finance 140 projets en Europe."
Georges Malbrunot, Grand Reporter, le 18 février 2020
Georges Malbrunot, Grand Reporter, le 18 février 2020 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......