LE DIRECT
L'exode des Rohingyas au Bangladesh accentue l'augmentation du nombre de déplacés en 2017

Le monde compte 68,5 millions de réfugiés et déplacés

25 min

L'étude annuelle de l'ONU sur les migrations confirme que le phénomène s'est encore lourdement accentué en 2017, avec 68,5 millions des personnes qui ont fuit leur domicile pour échapper à la guerre, à la misère ou à des persécutions. Un chiffre qui fait écho à la crise qui fragilise l'Europe.

L'exode des Rohingyas au Bangladesh accentue l'augmentation du nombre de déplacés en 2017
L'exode des Rohingyas au Bangladesh accentue l'augmentation du nombre de déplacés en 2017 Crédits : MASFIQUR SOHAN - AFP

Un terrien sur 110 a dû s'exiler pour survivre : 68 millions de déplacés et de réfugiés sur la planète, c'est le chiffre qui ressort d'une étude de l'ONU, confirmant l'aggravation de phénomènes migratoires liés aux conflits, aux persécutions ou à la misère en 2017.  

Et voilà qui donnera le fil rouge de ce début de journal :

La crise migratoire qui fragilise l'Europe ébranle la coalition allemande et s'invite au sommet Merkel-Macron de ce mardi. Nous joindrons Cyril Sauvageot au château de Meseberg, où se rencontrent en ce moment Emmanuel Macron et une Angela Merkel sous le coup d'un ultimatum, de la part de ses alliés conservateurs de la CSU, pour durcir sa politique d’accueil des migrants.  
Notre invitée sera l'historienne et germaniste Hélène Miard-Delacroix pour analyser la crise politique qui fragilise Angela Merkel au moment où celle-ci reçoit Emmanuel Macron.

En France, les sénateurs entament tout à l'heure l'examen du projet de loi Asile et Immigration, et là aussi la majorité de droite au Palais du Luxembourg a la ferme intention de durcir encore le texte.

Les autres titres du journal

L'intersyndicale vit-elle ses dernières heures à la SNCF ? 

La scission est actée entre la CGT et Sud, d'un côté, qui veulent continuer la grève en juillet, et l'UNSA qui s'y refuse. La réunion de la dernière chance pour sauver l'unité syndicale aura lieu ce soir à la Gare de l'Est à Paris.  

Marine Le Pen devra bien rembourser 300 000 euros au Parlement européen. Peine confirmée par la Cour européenne de justice dans l'affaire de l'emploi douteux occupée pendant 5 ans par l'attachée parlementaire de la présidente du FN, et qui travaillait en fait au siège du parti à Paris à Paris.  

Kim-Jong-Un en visite pour deux jours en Chine : avec Simon Leplâtre à Shanghai, nous verrons que Pékin veut affirmer sa place dans le processus de paix intercoréen orchestré tambour battant par Donald Trump. Dans le même temps les relations sino-américaines se tendent encore un peu plus dans la guerre des taxes douanières que se livrent les deux pays.  

Dans ce journal, nous tordrons également le cou à ce cliché coriace qui veut que les jeunes Français se détournent du livre pour se perdre dans leurs écrans. Le Centre National du Livre s'est associé à l'institut ISPOS pour sonder le rapport des jeunes à la lecture et le résultat de cette étude est un attachement toujours réel de ces lecteurs à l'objet livre papier.

 Les 15-25 ans s'adonnent à la lecture, à raison de 13 livres par an, avec une nette différence entre filles et garçons
Les 15-25 ans s'adonnent à la lecture, à raison de 13 livres par an, avec une nette différence entre filles et garçons Crédits : CNL / Ipsos
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......