LE DIRECT
Le président de la République, Emmanuel Macron

A 4 mois des municipales, Emmanuel Macron se rend au congrès des maires

25 min

Emmanuel Macron ouvrira cet après-midi le Congrès des maires de France, devant plusieurs milliers d'élus toujours remontés à quatre mois des municipales.

Le président de la République, Emmanuel Macron
Le président de la République, Emmanuel Macron Crédits : GONZALO FUENTES / POOL - AFP

C'était il y a un an, autant dire une éternité. A l'époque, Emmanuel Macron n'avait pas jugé utile d'honorer de sa présence le Congrès annuel des maires de France. C'était encore le temps de la verticalité du macronisme triomphant. Sauf que depuis les Gilets jaunes sont passés par là et c'est précisément vers eux, les édiles, que le chef de l'Etat a fini par se tourner pour initier sa reconquête des territoires oubliés, avec un grand dialogue de proximité, en guise d'audience de conciliation : le fameux Grand débat national. Un changement de pied vertigineux qui a même conduit le président à décorer, hier soir, à l'Elysée, quatre maires de la Légion d'honneur, dont l'ancien secrétaire national du Parti Communiste Robert Hue. Et c'est encore avec la même agilité que, cet après-midi, Porte de Versailles à Paris, Emmanuel Macron ouvrira solennellement, cette fois-ci, le Congrès des maires de France.  Reste qu'en dépit des efforts de l'exécutif pour retisser les liens avec les corps intermédiaires, ce changement de ton n'a pas, totalement, effacé les motifs de mécontentement des élus locaux. Or, ce 102ème congrès de l'AMF sera, aussi, le dernier avant les municipales mars prochain. Ce qui signifie que, cette année tout particulièrement, les prochaines échéances devraient rebattre les cartes.

Les autres titres de l'actualité

Le déficit du système de retraite devrait s'établir entre 7,9 milliards et 17,2 milliards d'euros en 2025, selon le rapport du conseil d'orientation des retraites (COR) commandé par le gouvernement pour justifier d'éventuelles mesures d'économies, avant l'instauration d'un régime "universel".

Après que la question de la précarité étudiante est revenue sur le devant de la scène, suite à l'immolation par le feu d'un étudiant de 22 ans devant un restaurant universitaire du Crous, la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a exclu aujourd'hui une nouvelle hausse du montant des bourses étudiantes, réclamée par les syndicats.

Les dizaines de manifestants prodémocratie retranchés sur un campus de Hong Kong, exténués mais déterminés, bravent toujours les appels des autorités à se rendre et les menaces d'intervention de plus en plus explicites de Pékin.

Victoire pour Israël et coup de massue pour les Palestiniens. Hier, les Etats-Unis ont annoncé qu'ils ne considéraient plus les colonies israéliennes en Cisjordanie comme contraires au droit international.  

Après plus d'un mois d'une contestation inédite contre le pouvoir en place, accusé de corruption et incompétence, le président libanais a assuré aujourd'hui être ouvert à un gouvernement incluant des représentants du mouvement populaire.

C'est aujourd'hui que la justice espagnole doit rendre sa décision dans l'un des plus gros scandales de corruption de ces dernières décennies. Une annonce d'autant plus attendue qu'elle implique des ex-dirigeants du Parti socialiste de l'actuel chef du gouvernement. 

Comme chaque mardi, le dossier de la rédaction. Aujourd'hui, avec Anne-Laure Chouin, la future Politique Agricole Commune actuellement en négociation.

À venir dans ... secondes ...par......