LE DIRECT
Un visiteur dans le Centre des congrès de Davos, avant la réunion annuelle du Forum économique mondial.

Le blues de Davos

26 min

C'est le rendez-vous annuel de l'élite économique mondiale. Le Forum de Davos s'ouvre aujourd'hui et durera jusqu'à vendredi. Mais entre tensions politiques et croissances au ralenti, l'ambiance n'est pas franchement au rendez-vous.

Un visiteur dans le Centre des congrès de Davos, avant la réunion annuelle du Forum économique mondial.
Un visiteur dans le Centre des congrès de Davos, avant la réunion annuelle du Forum économique mondial. Crédits : FABRICE COFFRINI / AFP - AFP

A peine arrivée dans la station de ski huppée des Grisons, couverte d'un épais tapis neigeux et sur laquelle règne actuellement un froid quasi polaire, voilà que l'élite économique mondiale a vu la température ambiante chuter un peu plus brusquement encore après avoir été cueillie à froid, dès hier, par un bulletin vigilance signé du FMI : "Une récession mondiale n'est pas au coin de la rue, mais le risque d'un recul plus prononcé de la croissance mondiale a augmenté". L'alerte a été lancée par la directrice générale du Fonds monétaire international, elle-même, Christine Lagarde, laquelle a d'ailleurs osé un parallèle de circonstance avec les dangers de la pratique du ski en cas de blizzard : "nous avons besoin que tout le monde reste sur la piste".  La semaine passée, déjà, l’OCDE, anticipait une année noire pour 2019. Hier, c'était donc au tour du FMI de mettre en garde les dirigeants mondiaux à la fois sur le rythme de la croissance mais aussi le mécontentement populaire qu'alimentent des inégalités toujours plus criantes. Ou dit autrement, l’année 2019 ne pouvait pas commencer sous de moins bons auspices.

Les autres titres de l'actualité

Quelque 800.000 fonctionnaires placés en congé sans solde ou contraints de travailler sans être payés. Aux Etats-Unis, l'impasse dans les discussions budgétaires se poursuit de sorte que le "shutdown" entre, ce mardi, dans son deuxième mois.   

Ses recherches avaient provoqué un tollé mondial. Le chercheur chinois qui prétend avoir créé les premiers bébés génétiquement modifiés va faire l'objet d’une enquête de la police chinoise. Hier, les autorités ont confirmé qu'une deuxième femme était actuellement enceinte à la suite de ses expérimentations.

Dans un contexte international bouleversé, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont signé ce matin à Aix-la-Chapelle un traité bilatéral. Objectif : accélérer la convergence franco-allemande et contribuer à l'approfondissement européen. Un texte qui ne fait pas l'unanimité en France, et en particulier du côté de l'extrême droite.   

Emmanuel Macron et Angela Merkel ce matin à Aix-la-Chapelle. Ce traité bilatéral de convergence franco-allemande s'accompagne d'un "programme de travail" avec 15 projets prioritaires
Emmanuel Macron et Angela Merkel ce matin à Aix-la-Chapelle. Ce traité bilatéral de convergence franco-allemande s'accompagne d'un "programme de travail" avec 15 projets prioritaires Crédits : Ludovic Marin - AFP

Même si l'affaire porte son nom, Alexandre Benalla n'était pas le seul à être auditionné, hier, par la commission d'enquête sénatoriale. Son acolyte Vincent Crase, ex employé du parti présidentiel y a notamment confirmé avoir travaillé pour un oligarque russe, mais une fois seulement parti de l'Élysée.    

Les lycéens de terminale voulant entamer des études supérieures pourront s'inscrire à partir d'aujourd'hui sur Parcoursup. La nouvelle version de la plateforme d'admission post-bac, inaugurée l'an dernier, a connu quelques modifications. 

Invitée : Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Intervenants
  • ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......