LE DIRECT
Nicolas Hulot, sortant de l'Elysée après une réunion, le 14 septembre 2017.

Nicolas Hulot pouvait-il démissionner autrement que par un coup de tonnerre ?

24 min

Il était la caution écologiste du gouvernement, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé sa démission ce mardi matin sur France Inter.

Nicolas Hulot, sortant de l'Elysée après une réunion, le 14 septembre 2017.
Nicolas Hulot, sortant de l'Elysée après une réunion, le 14 septembre 2017. Crédits : Ludovic MARIN - AFP

L'essentiel de ce journal sera consacré à cette démission surprise ce matin.  Avec Anne Fauquemberg et Stéphane Robert, nous essaierons de comprendre et d’analyser les raisons qui ont poussé le ministre à claquer, ainsi, sans prévenir, la porte du gouvernement. Les évènements immédiats et presque anecdotiques, tout d'abord, et puis plus largement tous ces dossiers environnementaux qui, faute d'avancées suffisantes à ses yeux, ont convaincu l'imprévisible ministre de partir.   

Alors avec cette démission, la rentrée s'annonce décidément difficile pour l'exécutif, notamment après les affaires Benalla et Nyssen. Dans ce contexte explosif, nous essaierons de savoir avec Frédéric Says si le départ de Nicolas Hulot peut ou non ouvrir la voie à un remaniement plus large.

Enfin, toujours pour débattre de cette démission, nous serons en ligne avec un ancien ministre de l'écologie  Philippe Martin, l'ancien ministre de l'écologie sous François Hollande.   

Autres titres du journal

Dans le reste de l'actualité, nous nous intéresserons notamment à ce contexte électrique autour de la question migratoire en Europe.   

En particulier en Allemagne, où notre correspondante Nathalie Versieux nous dira combien l'inquiétude monte face au recours à la violence au sein des franges les plus radicales de l'extrême droite.   

Et puis direction également en Russie, où est actuellement débattue au Parlement une réforme extrêmement controversée sur les retraites. Avec Claude Bruillot, nous verrons comment le Kremlin exploite aujourd'hui toutes les parodies de justice pour empêcher la contestation de s'exprimer.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......