LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Conférence de presse pour présenter le projet de loi sur le financement de Sécurité sociale, à Paris, le 29 septembre 2020.

Le budget de la Sécu ou la profondeur des abysses

25 min

Déficit inédit et dépenses de santé exponentielles. Le gouvernement détaille depuis ce matin le projet de budget 2021 de la Sécurité sociale.

Conférence de presse pour présenter le projet de loi sur le financement de Sécurité sociale, à Paris, le 29 septembre 2020.
Conférence de presse pour présenter le projet de loi sur le financement de Sécurité sociale, à Paris, le 29 septembre 2020. Crédits : Geoffroy Van Der Hasselt - AFP

Plongée dans des abysses, en raison du confinement et de la récession, la Sécurité sociale s'apprête à passer encore une année en apnée. Ou quand l'épidémie de Covid-19 n'en a pas fini de peser sur le budget la Sécu. Après un déficit record de 44,7 milliards d'euros en 2020, une perte de plus 27 milliards est encore attendue l'an prochain. Alors rien de très étonnant à cela : en toute logique, non seulement les dépenses de santé ont explosé, mais les ressources composées pour une large part des cotisations sociales ont été, par ailleurs, largement impactées à la fois par la forte hausse du chômage et le recours massif à l'activité partielle. 

En clair, on savait que le déficit serait abyssal, restait, donc, à savoir jusqu'à quel point. Le gouvernement a donc mis fin au suspense, ce matin. Notons, tout de suite, qu'il y a bien une maigre consolation : le déficit, cette année, devrait être moins lourd que prévu : 44,7 milliards au lieu des 52 prédits avant l'été. Toujours est-il que les quatre branches historiques (santé, retraite, famille et accidents du travail), se retrouvent désormais dans le rouge.

Les autres titres de l'actualité

Plus de 3 400 lits d'hospitalisation complète ont été fermés l'an dernier. Dans le même temps, les établissements ont créé 1.500 places d'hospitalisation partielle. 

Le président du géant de l'énergie a salué aujourd'hui un projet industriel "solide", désavouant, ainsi, la direction du numéro 2 mondial de l'eau et des déchets.  

La France entame à partir d'aujourd'hui son marathon pour se connecter à la nouvelle génération de téléphonie mobile 5G. Les autorités ont lancé l'attribution des premières fréquences sur fond de controverses.  

Invité de la rédaction : François Jarrige, maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Bourgogne.  

Écouter
5 min
François Jarrige : "Emmanuel Macron réaffirme une croyance naïve dans la technologie que l’on croyait dépassée."

Le président français Emmanuel Macron promet d'aider à la médiation dans la crise politique au Bélarus, alors que son homologue russe Vladimir Poutine s'insurge contre une "pression extérieure sans précédent".

C’est un événement incontournable de toute campagne présidentielle américaine, le premier débat télévisuel entre les deux candidats. Et il aura lieu, ce soir, entre Donald Trump et Joe Biden.

En Inde, Amnesty International a annoncé, ce matin, suspendre ses activités, après le gel de ses comptes bancaires. L'ONG dénonce une "chasse aux sorcières"."

Intervenants
  • Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......