LE DIRECT
Un tigre du Bengale dans un parc national au Népal

La Terre perd sa biodiversité à une vitesse équivalente à celle des grandes extinctions de masse.

24 min

WWF publie un rapport alarmant sur l'état de notre planète. Selon le Fonds mondial pour la nature, la Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en à peine plus de 40 ans.

Un tigre du Bengale dans un parc national au Népal
Un tigre du Bengale dans un parc national au Népal Crédits : HANDOUT / DNPWC / WWF / - AFP

C'était un dimanche soir. Le 30 octobre 1938, vers 20h, Orson Welles adaptait sur les ondes de CBS «La guerre des mondes», récit fondateur dans le mythe de l’invasion extra-terrestre, au point de créer une panique de masse, sorte d'hystérie collective. 80 ans plus tard, force est de constater qu'il n'est nul besoin de science-fiction ou de parabole sur l'évolution du vivant pour s'alarmer d'une réelle possible extinction des espèces. Dans l'édition 2018 de son rapport, le fonds mondial pour la nature (WWF) démontre qu'en l'espace de quatre petites décennies, seulement, les populations de vertébrés ont chuté en moyenne de 60%. En d'autres termes, la Terre est en train de perdre sa biodiversité à une vitesse équivalente à celle des grandes extinctions de masse. Et pourtant, précise toujours le rapport, il ne saurait y avoir d'avenir sain, heureux et prospère sur une planète totalement dépourvue de biodiversité.  En réalité, ce rapport est le dernier d'une longue série qui ne pointe pas seulement les animaux comme victimes mais, plus généralement, met aussi en garde contre les pratiques humaines.

Les autres titres de l'actualité

Un procès sans précédent depuis l'après-guerre s'ouvre aujourd'hui en Allemagne, celui d'un ancien infirmier, accusé d'avoir perpétré une centaine de meurtres.   

Le fils de la journaliste Daphnée Caruana Galizia, assassinée il y a tout juste un an à Malte, dans l'explosion d'une bombe placée dans sa voiture, est venu réclamer justice à l'occasion du Sommet mondial des défenseurs des droits humains qui se tient aujourd'hui et jusqu'à demain à Paris.   

Réuni exceptionnellement en conseil des ministres depuis ce matin, l'exécutif planche sur un plan d'action contre les violences scolaires. Plusieurs pistes sont d'ores et déjà envisagées, parmi lesquelles le signalement systématique des faits à travers un registre numérique, mais aussi la facilitation des conseils de discipline.     

C'est aujourd'hui que le projet de loi de financement de la sécu pour 2019 doit être adopté à l'Assemblée.  L'objectif du gouvernement est de faire totalement disparaître la dette de la Sécu en 2024.

Invitée aujourd'hui : Emmanuelle Wargon, la toute nouvelle secrétaire d'Etat au Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition Écologique et Solidaire, le 30 octobre
Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition Écologique et Solidaire, le 30 octobre Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
  • ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......