LE DIRECT
Manifestation en Algérie contre le président Abdelaziz Bouteflika

En Algérie, à quand le prochain rebondissement ?

25 min

Sous la pression de la rue et après avoir passé 20 ans à la tête du pays, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a fini par démissionner. Une annonce qui, bien qu'attendue, représente un stupéfiant retournement de situation même si certains redoutent, déjà, un prochain rebondissement.

Manifestation en Algérie contre le président Abdelaziz Bouteflika
Manifestation en Algérie contre le président Abdelaziz Bouteflika Crédits : RYAD KRAMDI - AFP

Si, en Algérie, l'image trompeuse de la stabilité s'était transformée, depuis de nombreuses années déjà, en une forme d'immobilisme, tant du côté du pouvoir et de son absence de gouvernance et de vision politique, que du côté de l'opposition quasi inexistante, il semble que la "concorde civile" chère au président Bouteflika, l'autre nom donné à la paix sociale n'était pour autant pas parvenue à éteindre entièrement le feu de la contestation. Ou quand la propagande entre en collision avec la réalité et que cette réalité fini par prendre sa revanche. Hier, quelques heures après avoir été, une nouvelle fois, défié par l'armée, le chef de l'Etat a fini par démissionner. Ce matin, après un mois de contestation, les Algériens se sont donc réveillés, pour la première fois en 20 ans, sans Abdelaziz Bouteflika à la tête de leur pays. 

Mais dès-hier soir, dans les rues de la capitale, si l'annonce a certes été accueillie dans la joie il semble que les Algérois n'entendent pas, pour autant, baisser la garde. Ils veulent désormais obtenir le départ de tout le "système" au pouvoir. Ou quand le combat pour l'émancipation ne fait, en réalité, que commencer.

Invité de la rédaction : Hasni Abidi, politologue, directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen à Genève.

Les autres titres de l'actualité

L'ex-Premier ministre malaisien a plaidé non coupable, ce matin, de toutes les accusations portées contre lui à l'ouverture de son procès dans un scandale de détournement de plusieurs milliards de dollars.

L'Alliance atlantique fête aujourd'hui ses 70 ans dans le plus grand désarroi. Les ministres des affaires étrangères des pays membres de l'OTAN ont prévu de se retrouver, pour l'occasion, en plein cœur de la capitale américaine. Or on le sait, depuis son arrivée à la Maison Blanche, le président des Etats-Unis n’a pas économisé ses critiques envers l'organisation.   

Brexit, suites et toujours pas fin. Après avoir annoncé hier soir qu'elle allait demander un nouveau report de la date de sortie de son pays de l'UE, la Première ministre britannique doit rencontrer aujourd'hui le chef de file de l'opposition travailliste, Jeremy Corbyn, pour examiner ensemble les moyens de trouver une issue à l'impasse politique.   

Le président Emmanuel Macron est arrivé, ce matin, au Palais des Congrès de Saint-Brieux, dans les Côtes-d'Armor, pour assister aux premières assises des maires de Bretagne. Deux heures de rencontre avant de boucler définitivement son grand débat national avec un ultime rendez-vous qui s'annonce tendu en Corse demain avec les maires venus de toute l'île

Dernier jour pour les lycéens pour s'inscrire sur Parcoursup, avec cette année 30 000 places supplémentaires proposées.

Intervenants
  • Politologue, spécialiste du monde arabe et directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (CERMAM) à Genève, professeur invité à Paris XIII

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......