LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président de la République, Emmanuel Macron

Un projet de loi controversé contre les séparatismes

25 min

Le projet de loi "confortant le respect des principes républicains" était présenté, ce matin, en Conseil des ministres.

Le président de la République, Emmanuel Macron
Le président de la République, Emmanuel Macron Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Comment afficher sa fermeté absolue contre l'islamisme radical, tout en assurant vouloir non seulement éviter l’amalgame et la stigmatisation, mais aussi renforcer le pilier de la cohésion sociale ? Une véritable gageure pour le gouvernement qui, à l'issue du conseil des ministres, doit présenter aujourd'hui son projet de loi confortant le respect des principes de la République, selon son intitulé. Un projet phare du quinquennat d'Emmanuel Macron qui, s'il ne relève d'aucun agenda politique, tient à préciser Matignon, devrait toutefois offrir quelques galons régaliens au chef de l'Etat, dans la perspective de 2022.   

Ce projet de loi doit répondre à ce qui est devenu l'une des inquiétudes majeures des Français, d'un attentat à l'autre. Mais dans un souci d'apaisement, plusieurs mots ont été retirés de ce texte, dont celui de «séparatisme islamiste», pourtant pointé par le président de la République, lui-même, dans son discours des Mureaux début octobre. Ce qui n'empêche pas, en l'occurrence, le Premier ministre Jean Castex d'insister dans un entretien au journal Le Monde : "L’ennemi de la République, dit-il, c’est une idéologie politique qui s’appelle l’islamisme radical".

Emmanuel Macron plaidait pour une interdiction totale de l'école à la maison. Finalement, des dérogations resteront possibles.

 Invité de la rédaction : Alain Seksig, ancien instituteur, ex-inspecteur d'Académie et membre du Conseil des sages de la laïcité de l'Education :

Écouter
5 min
Alain Seksig : "Ce principe de laïcité constitue une idée régulatrice, en même temps qu'un idéal. Tout comme la liberté, l'égalité, la fraternité."
.
. Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

Les plaidoiries des parties civiles ont débuté ce matin au procès des attentats de janvier 2015.

En Allemagne, le mouvement des anti-masques de la région du Bade-Wurtemberg a été placé, ce matin, sous-surveillance.

Selon une étude menée par Oxfam, alors que les émissions de gaz à effet de serre des pays européens à revenu faible ou moyen ont diminué ces dernières années, celles des 10% les plus riches, en revanche, ont augmenté.

Geste rare, les 22 joueurs de deux équipes de football (le PSG et le İstanbul Başakşehir) ont décidé, hier soir, de quitter ensemble la pelouse, ouvrant ainsi, peut-être, la voie à un tournant dans la lutte contre le racisme.

Intervenants
  • Ancien instituteur, inspecteur général de l'Education Nationale, membre du comité de rédaction de la revue «Hommes et Migrations», instigateur en 2002 du «comité national de réflexion et de propositions sur la laïcité à l'école».
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......