LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des soldats de l'armée turque se dirigent vers la frontière avec la Syrie.

Une nouvelle guerre en Syrie ?

24 min

L'armée turque, épaulée par l'armée syrienne libre, va franchir "sous peu" la frontière turco-syrienne. De leur côté, les Kurdes menacent, à présent, de se tourner vers Damas ou Moscou.

Des soldats de l'armée turque se dirigent vers la frontière avec la Syrie.
Des soldats de l'armée turque se dirigent vers la frontière avec la Syrie. Crédits : BULENT KILIC - AFP

La Turquie lancera-t-elle son offensive en Syrie contre les Kurdes, en dépit des atermoiements du président américain Donald Trump, lequel après avoir laissé entendre qu'il était prêt à lâcher ses alliés dans la lutte contre Daech assure, désormais, le contraire ? Toujours est-il qu'hier, Ankara a acheminé de nouveaux véhicules blindés à sa frontière, tout en précisant que "tous les préparatifs en vue d'une telle opération était désormais achevée". De quoi renforcer, un peu plus encore, l'impression qu'une telle attaque est potentiellement "imminente".   Il faut dire que si les desseins de Donald Trump, passé maître dans l'art du brouillage de pistes, restent toujours confus, les intentions de son homologue turc Recep Tayyip Erdogan sont, quant à elles, parfaitement claires. Et c'est aussi la raison pour laquelle les Kurdes s’accrochent, à présent, à l’espoir que quelqu’un pourra les sauver de leur pire ennemi. Pourquoi pas la Russie ? Moscou n’aurait sans doute pas grand-chose à gagner à voir la Turquie s’emparer durablement d’une partie de la Syrie. Ou tout simplement Bachar el-Assad, lui-même, le seul, a priori, à même de les défendre, en l’absence de la moindre réaction de la communauté internationale. Seule certitude, les Kurdes n'ont, aujourd'hui, plus rien à perdre.

Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

En Equateur, après que le Parlement a été brièvement envahi, hier, par des manifestants protestant contre la hausse massive du prix de l'essence, le président Moreno a ordonné un couvre-feu autour des lieux de pouvoir .    

L'OCDE a proposé, ce matin, une réforme en profondeur de la fiscalité transfrontalière. Objectif : donner davantage de marges de manœuvre aux Etats pour taxer les multinationales.    

La facture du chantier de l'EPR de Flamanville, dans la Manche, va encore s'alourdir de 1,5 milliard d'euros, pour atteindre un coût total estimé à 12,4 milliards d'euros.   

Les premières épreuves du nouveau baccalauréat se dérouleront dès le mois de janvier. Mais d'ores et déjà, le syndicat Snes-FSU dénonce "un niveau inédit d'impréparation".   

Audience de procédure aujourd'hui pour fixer la date du procès du site d'investigation Mediapart, poursuivi en diffamation par François de Rugy. Audience relais, contrairement à ce que nous avons pu dire à l'antenne. Le procès aura lieu le 11 février 2021, à propos d'un seul des articles publiés cet été par le site : sur le logement à vocation sociale qu'avait occupé l'ancien ministre de l'Ecologie.

Invité de la rédaction : Fabrice Lorvo, avocat au barreau de Paris et spécialiste du droit des médias.

Écouter
7 min
Fabrice Lorvo : "On ne peut pas dire que le presse bénéficie d'une impunité. La difficulté est le périmètre de cette impunité."
Intervenants
  • Avocat au barreau de Paris, spécialiste du droit des médias. Ancien chroniqueur pour "Le Secret des sources", sur France Culture.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......