LE DIRECT
La secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson

Quand La République en Marche entend mieux recycler

15 min
À retrouver dans l'émission

Avec son projet de loi "pour une économie circulaire", présenté depuis ce matin en conseil des ministres, le gouvernement décrète la guerre au gaspillage et mise sur le recyclage. Ou comment en finir avec le schéma "produire pour détruire".

La secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson
La secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson Crédits : THOMAS SAMSON - AFP

"Vous allez voir ce que vous allez voir", aurait dit un certain Jacques : interdiction du plastique à usage unique dès 2020 ; 100% de plastiques recyclés en 2025 ; élargissement du principe pollueur-payeur ; mise en place d'un bonus-malus pour avantager les produits les plus vertueux en réduisant leurs prix. Bref, un véritable inventaire à la Prévert. Depuis ce matin, le gouvernement présente l'un des principaux chantiers du quinquennat, censé marquer "un vrai tournant écologique", ainsi que l'a vanté elle-même la secrétaire d'Etat Brune Poirson. Ce projet de loi contre le gaspillage et pour l'économie circulaire, sur lequel planche le gouvernement depuis octobre 2017, doit permettre au fond de sortir de ce triptyque infernal, s'il n'est pas assorti d'une pratique responsable et vertueuse : produire, utiliser et jeter.  Ce texte, qui arrive ce matin sur la table du Conseil des ministres, avant d'entamer son examen parlementaire en septembre prochain, est l'aboutissement de deux années de concertation menées par la secrétaire d'Etat à la Transition écologique avec les acteurs de toutes les filières. Un projet de loi que Brune Poirson veut équilibré et ambitieux.

Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

François de Rugy, mis en cause par le site d'investigation Mediapart pour des dîners privés fastueux dans la résidence du président de l'Assemblée Nationale, poste qu'il occupait à l'époque des faits, dit "assumer", tout en invoquant "un travail de représentation".   

La France a reconnu, ce matin, que des missiles américains retrouvés dans un camp de combattants du maréchal Haftar en Libye appartenaient bien à ses forces armées. Une révélation embarrassante pour Paris, régulièrement accusée par les forces gouvernementales de Tripoli de jouer un double jeu.

Un demandeur d'asile irakien débouté a été condamné aujourd'hui en Allemagne à la prison à perpétuité, pour le meurtre et le viol d'une adolescente. Une affaire, suivie d'une traque rocambolesque et qui aura nourri le discours anti-migrants.

C'est aujourd'hui le 2ème anniversaire de la libération de Mossoul, la capitale de la province irakienne de Ninive, occupée pendant trois ans par l'Etat islamique.  Un véritable champ de ruines abandonné par le gouvernement.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......