LE DIRECT
350 personnes ont assisté le 25 janvier 2019 à la réunion organisée à Annecy dans le cadre du Grand Débat national.

Le Grand Débat national : il y a un an, déjà. Et pourtant...

24 min

Il y a un an, Emmanuel Macron lançait le Grand Débat destiné à répondre à la crise des "gilets jaunes". Or, un an après, il ressort que toutes les contributions n'ont pas été restituées publiquement et qu'une partie de la matière recueillie a été sous-exploitée par le gouvernement.

350 personnes ont assisté le 25 janvier 2019 à la réunion organisée à Annecy dans le cadre du Grand Débat national.
350 personnes ont assisté le 25 janvier 2019 à la réunion organisée à Annecy dans le cadre du Grand Débat national. Crédits : Richard Vivion - Radio France

C'était en septembre dernier. Conscient, déjà, de la nécessité de rassurer les Français sur sa future réforme des retraites, Emmanuel Macron s'était rendu à Rodez, pour débattre avec quelques 500 concitoyens de ce dossier aussi inflammable qu'emblématique de la seconde partie de son quinquennat. Et au vu de la situation actuelle, si certains diront que le chef de l'Etat avait raison d'être soucieux et de vouloir, ainsi, se montrer à l'écoute, d'autres jugeront, surtout, que ce déplacement à l'allure de Grand Débat national n'aura, à l'évidence, pas permis de renouveler l'exercice qui, quelques mois plus tôt pourtant, lui avait permis d'ouvrir une issue de secours à la crise des "gilets jaunes". Et d'ailleurs, au regard des manifestations à Paris, le weekend dernier, il est même permis de se poser cette question : la crise des "gilets jaunes" est-elle véritablement terminée ? Ou dit autrement, ce fameux Grand Débat national, lancé il y a un an jour pour jour, a-t-il réellement été un succès, tel qu'annoncé à l'époque ? La restitution qui en avait été faite au printemps dernier avait traduit, selon les propres mots du Premier ministre Edouard Philippe, "un immense besoin de justice et d’équité". Ce qui semble se vérifier, encore aujourd'hui. Mais surtout, faute de temps pour analyser toutes les données, cette restitution s'était révélée incomplète. Qu'en est-il aujourd'hui, alors même que les archives nationales continuent à recevoir les dernières traces de cet exercice inédit ?

Crédits : Visactu

Les autres titres de l'actualité

Les grévistes mobilisés contre la réforme des retraites achèvent, aujourd'hui, leur sixième semaine de mobilisation. Une journée marquée notamment par de nouvelles actions, une réunion de l'intersyndicale, sans oublier un séminaire gouvernemental censé permettre à l'exécutif de tourner la page.   

Invité de la rédaction : Olivier Rouquan, politologue et chercheur associé au Centre d'Etudes et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques.  

Écouter
5 min
Olivier Rouquan : "Nous sommes dans une crise de fond sur la façon de faire société"
Olivier Rouquan, politologue et chercheur associé au Centre d'Etudes et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques, le 15 janvier 2020
Olivier Rouquan, politologue et chercheur associé au Centre d'Etudes et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques, le 15 janvier 2020 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

Emmanuel Macron a demandé, hier, au gouvernement "des propositions claires pour améliorer la déontologie" des forces de l'ordre.

Aux Etats-Unis, le dernier débat organisé, hier soir, entre les six candidats en course pour l'investiture démocrate en vue de la présidentielle de novembre prochain a donné lieu à des échanges pour le moins tendu.  En particulier sur des thématiques telles que la politique internationale ou l'assurance santé. 

La Chine représente une "menace existentielle pour le système international des droits de l'homme". Ce constat aussi sévère qu'attendu est à lire dans le dernier rapport annuel de l'organisation Human Rights Watch publié hier.

Après le refus du maréchal Haftar, hier, de signer un accord formel de cessez-le-feu avec son rival, le chef du gouvernement d'union national, Fayez al-Sarraj, personne en Libye n’ose vraiment espérer la fin de la guerre.

Intervenants
  • politologue, enseignant-chercheur en sciences politiques et chercheur associé au CERSA (Centre d'Etudes et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques)

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......