LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président de la République, Emmanuel Macron

Nouveau casse-tête pour l'exécutif : trouver un patron à La République en marche

25 min

Emmanuel Macron a ouvert le Conseil des ministres en appelant le gouvernement remanié la veille à "ne pas manquer de constance et de cohérence". En attendant, c'est La République en marche qui semble manquer de souffle, après avoir perdu son patron et son porte-parole.

Le président de la République, Emmanuel Macron
Le président de la République, Emmanuel Macron Crédits : FRANCOIS MORI / POOL - AFP

Qu'il s'agisse de leur futur photo de classe sur le perron de l'Elysée ou de leur sortie, tout à l'heure, du Conseil des ministres, chacune des contorsions des nouveaux membres du gouvernement sera, sans doute, scrutée à la loupe aujourd'hui. D'autant que la semaine dernière, déjà, la précédente équipe avait semé le trouble lorsque plusieurs ministres avaient, chacun à leur tour et de manière énigmatique, levés la main vers le ciel. Ce matin, c'est davantage le renouvellement de leur démarche assurée qui devrait retenir l'attention, afin d'en déterminer essentiellement la force de l'élan, car s'agissant de la direction, là, les consignes du président Emmanuel Macron ont été, hier soir, on ne peut plus clair : ni tournant, ni changement de cap. En revanche, reste le risque pour l'exécutif de se retrouver, malgré tout et assez rapidement, de nouveau à bout de souffle. Pourquoi ? Parce que l'une des conséquences de ce remaniement ministériel, hier, est d'avoir fait perdre coup sur coup à la République en Marche sa tête et sa voix.  Hier, en effet, la formation macroniste a non seulement perdu son patron, Christophe Castaner, parti rejoindre le ministère de l'Intérieur, mais aussi son porte parole, Gabriel Attal, nommé le même jour secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education. De quoi fragiliser la formation présidentielle, notamment dans la perspective des européennes. Et c'est probablement, d'ailleurs, la raison qui a conduit la jeune formation à accélérer le tempo pour désigner son nouveau patron.

Les autres titres de l'actualité

Au lendemain d'une perquisition houleuse au siège de La France insoumise, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert, contre Jean-Luc Mélenchon, une procédure pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique. La procédure porte aussi sur des faits présumés de menaces ou actes d'intimidation contre l'autorité judiciaire.

A peine 7 mois après son élection comme secrétaire général, Pascal Pavageau a annoncé sa démission de la tête de Force ouvrière.  Une démission qui fait suite aux révélations du Canard enchaîné sur un fichier controversé sur les dirigeants du troisième syndicat français.

Invité : Dominique Andolfatto, professeur en sciences politiques à l'Université de Bourgogne, spécialiste du Parti communiste et surtout des syndicats    

La Première ministre britannique, Theresa May, retrouve ce soir ses collègues européens. Un sommet où, sauf surprise, Londres et l'UE en seront réduits à constater, une fois plus, leurs divergences persistantes sur le Brexit.    

Deux semaines après la disparition de Jamal Khashoggi, les indices et les preuves à charge contre le régime saoudien se multiplient. C'est dans ce contexte que le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo est attendu aujourd'hui en Turquie. 

C’est à huis clos que débute aujourd’hui à Moscou, le procès du metteur en scène Kirill Serebrennikov. Assigné à résidence, celui qui est considéré comme un créateur avant-gardiste talentueux en Russie doit répondre d’une accusation pour détournements de subventions publiques. 

Trois ans après son élection, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, réalise aujourd'hui l'un de ses engagements de campagne les plus symboliques : la légalisation du cannabis récréatif. 

Crédits : Visactu
Intervenants
  • chercheur et professeur en science politique à l'Université de Bourgogne, spécialiste du syndicalisme
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......