LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président de la République Emmanuel Macron

A chaque jour son "affaire", sinon son "scandale"

24 min

Une nouvelle affaire politico-financière sur le devant de la scène. Le parquet de Paris a ouvert, hier, une enquête préliminaire sur des dons reçus par le parti présidentiel la République en marche. 144 000 euros dont on ne connaît pas l'origine.

Le président de la République Emmanuel Macron
Le président de la République Emmanuel Macron Crédits : ODD ANDERSEN - AFP

Quand l'actualité semble chaque jour devoir se décliner au rythme des « scandales » et autres « affaires », certains, parmi les plus philosophes, y trouveront peut-être là une preuve irréfutable, voire lénifiante, du bon fonctionnement de la justice et de son indépendance. Sauf qu'à l'ère du soupçon, d'autres pourraient tout aussi bien y déceler un indice supplémentaire de nature à entretenir et même conforter cette présomption tenace de corruption qui pèse tant sur les hommes d'affaires que sur les responsables politiques. Toujours est-il qu'hier encore, la question s'est donc de nouveau posée avec une acuité toute particulière en apprenant l'ouverture par le parquet de Paris d'une enquête préliminaire sur l'origine non identifiée de 144.000 euros de dons reçus, en 2017, par La République en marche.

Les autres titres de l'actualité

Au cinquième jour de la mobilisation des "gilets jaunes", quelques blocages de dépôts pétroliers et d'axes routiers subsistent encore ce matin. La situation reste en revanche tendue à La Réunion, théâtre d'une nouvelle nuit de violences.    

Invités à écouter Emmanuel Macron ce soir à l'Elysée, nombre de maires qui se disent fatigués semblent traîner les pieds, partagés entre courtoisie républicaine et déception après la décision du chef de l'Etat de ne pas s'exprimer dans le cadre de leur congrès qui se tient jusqu'à jeudi Porte de Versailles.  

Parce qu'il estime sa commune de Grande-Synthe particulièrement exposée au changement climatique, le maire écologiste Damien Carême a engagé cette semaine un recours gracieux auprès de l'État pour "inaction en matière de lutte contre le changement climatique".

Le président Emmanuel Macron reçoit aujourd'hui le prince héritier d'Abou Dhabi, engagé au côté de l'Arabie saoudite dans la guerre au Yémen. Pour l'heure, Paris n'entend pas se désolidariser de son allié saoudien.

Le Sud-Coréen Kim Jong-yang, soutenu par les Etats-Unis a été élu hier président d'Interpol, et ce alors que le candidat russe, le général Prokoptchouk, partait pourtant favori.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......