LE DIRECT
Une passante dans une rue de Caracas, au Venezuela

Au Venezuela, les opposants comptent leurs forces dans la rue

24 min

Deux jours après un soulèvement militaire réprimé, le climat reste extrêmement tendu au Venezuela. L'opposition appelle à une journée de manifestations, aujourd'hui, pour protester contre le gouvernement de Nicolas Maduro, dont elle conteste la légitimité du second mandat.

Une passante dans une rue de Caracas, au Venezuela
Une passante dans une rue de Caracas, au Venezuela Crédits : YURI CORTEZ / AFP - AFP

Autrefois pays le plus riche du continent sud-américain, désormais en proie à d’importantes pénuries alimentaires et de médicaments, mais aussi une hyperinflation démesurée de 10 000 000 % annoncée pour 2019, le Venezuela est aujourd'hui miné et depuis quelques années, déjà, par la pire crise économique de son histoire récente. Et comme par voie de conséquence, à moins que cela n'en soit l'une des causes, le pays se retrouve à présent traversé par une crise de légitimité du régime en place. Après que des émeutes ont éclaté, hier, dans différents quartiers de la capitale, avec pour objectif de soutenir une trentaine de militaires insurgés qui, la veille, avaient opéré une tentative de soulèvement contre le président Nicolas Maduro, l'opposition a décidé d'appeler, ce mercredi, à des manifestations dans tout le pays. Objectif : réclamer la mise en place d’un gouvernement de transition et l’organisation de nouvelles élections.

Il s'agira de la première mobilisation d’envergure après les grandes manifestations de 2017, qui avaient fait 125 morts. De son côté, le Parti socialiste de Maduro a prévu d'organiser sa propre contre-manifestation. Gouvernement et opposition pourront ainsi compter leurs forces. Et puis au-delà de ce bras de fer strictement national, ce climat explosif est aujourd'hui entretenu par les pressions exercées depuis l'extérieur, à commencer par les Etats-Unis.

Les autres titres de l'actualité

Le pape François arrive aujourd'hui au Panama, pour une nouvelle édition des Journées mondiales de la jeunesse. L'occasion pour le souverain pontife d'y aborder des sujets aussi inquiétants que caractéristiques de la région, qu'il s'agisse de la pauvreté, de la corruption ou bien encore de l'émigration.    

Le président russe Vladimir Poutine reçoit aujourd'hui, à Moscou, son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.  Ensemble, ils doivent discuter de la situation en Syrie. En l'occurrence, Ankara cherche à convaincre Moscou du bien-fondé de sa proposition d'une "zone de sécurité" dans le nord syrien, pour y empêcher toute autonomie kurde. Pas sûr, en revanche, que la Russie y soit favorable. 

Sans craindre la contradiction avec leurs déclarations de la semaine dernière, l'Union européenne et l'Union africaine ont annoncé conjointement, hier, qu'elles prenaient note de la confirmation de la victoire de l'opposant Félix Tshisekedi lors de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo.

En France, du glyphosate et des substances chimiques dangereuses ont été retrouvés dans les couches jetables pour bébés. C'est ce qui ressort d'une expertise inédite publiée aujourd'hui et qui conclut à un risque pour la santé des enfants. Le gouvernement demande aux fabricants d’éliminer ces produits.  

Un projet de loi sera discuté à partir de ce soir pour entériner la création d'un établissement public unique de gestion et de la protection de la nature : l'office français de la biodiversité. 

Invité : Pascal Perrineau, politologue et aujourd'hui l'une des cinq personnalités désignées par le gouvernement pour garantir l'"indépendance" du grand débat national.

Pascal Perrineau, politologue et professeur des Universités à Sciences Po, ancien directeur du CEVIPOF, le 3 octobre 2018
Pascal Perrineau, politologue et professeur des Universités à Sciences Po, ancien directeur du CEVIPOF, le 3 octobre 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
  • Politologue et professeur des Universités à Sciences Po, ancien directeur du CEVIPOF

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......