LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une famille de migrants quitte le camp de Moria, après le déclenchement d'un incendie sur l'île de Lesbos.

Politique migratoire : Bruxelles dévoile une réforme complexe et déjà critiquée

25 min

La Commission européenne présente, aujourd'hui, une réforme destinée à instaurer un mécanisme de solidarité obligatoire entre Etats européens en cas de pression migratoire.

Une famille de migrants quitte le camp de Moria, après le déclenchement d'un incendie sur l'île de Lesbos.
Une famille de migrants quitte le camp de Moria, après le déclenchement d'un incendie sur l'île de Lesbos. Crédits : ANGELOS TZORTZINIS - AFP

Cinq ans après la mal-nommée crise des réfugiés, qui aura vu progressivement la mer Méditerranée se transformer littéralement en cimetière pour migrants, la Commission européenne dévoile à partir d'aujourd'hui son nouveau Pacte pour les migrations et l’asile. Une réforme censée rendre obligatoire la "solidarité" de tous les pays de l'UE. Ou comment remplacer le très contesté règlement Dublin, clé de voûte du système actuel, et qui confie au premier pays par lequel un migrant pénètre en Europe la responsabilité du traitement de sa demande d'asile. 

Cette réforme très attendue, mais plusieurs fois repoussée, devra être endossée par les 27 Etats membres et le Parlement. Or les discussions s'annoncent d'ores et déjà difficiles : certains pays, déjà opposés en 2015 à la politique de quotas, jugent encore aujourd'hui les alternatives à la relocalisation irréalisables. Ce qu'avait d'ailleurs, encore tout récemment, révélé la gestion calamiteuse du camp de Moria, ravagé par les flammes. 

Autant dire que l'UE est attendue aujourd'hui au tournant et, en particulier, l'Allemagne, qui aura joué un rôle moteur dans l'élaboration de ce plan. 

Les autres titres de l'actualité

Les Etats-Unis ont franchi, hier, la barre symbolique des 200.000 morts. Et pourtant, cette situation dramatique n’empêche pas les mouvements anti-masques de rester très actifs outre-Atlantique.

La durée du congé de paternité va doubler et passer à 28 jours, à compter de l'été prochain.  L'occasion pour la France, un temps en pointe sur le sujet, de combler une partie de son retard par rapport aux meilleurs élèves européens.   

Invitée de la rédaction : Hélène Périvier, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE-Sciences Po), spécialiste des politiques sociales, familiales et fiscales.

Écouter
5 min
Hélène Périvier : " II y a encore beaucoup à faire sur l'ensemble des politiques d'articulation vie familiale vie professionnelle. "

Alors que le projet de loi du gouvernement sur la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes doit être examiné, aujourd'hui, en Commission, ses opposants continuent de donner de la voix. Une dizaine d'associations organisaient, ce matin, un happening sur l'esplanade des Invalides à Paris.  

Une centaine de médias français ont publié, ce matin, une tribune inédite pour défendre la liberté d'expression, après que Charlie Hebdo a de nouveau été menacé par l'organisation terroriste Al-Qaïda.

Un an, presque jour pour jour, après la mort de Jacques Chirac, l'Assemblée nationale lui rend hommage aujourd'hui. Une plaque en l'honneur de l'ancien président de la République a été dévoilée, ce matin, dans l'hémicycle du Palais Bourbon.

Intervenants
  • Economiste à l’OFCE Sciences Po, directrice du programme PRESAGE Programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le Genre
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......