LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer est resté sourd aux demandes des syndicats de modifier le protocole de rentrée, jugé insuffisant.

Le ministre de l'Éducation ne fait aucune concession sur le protocole sanitaire de rentrée

15 min

Après l'annonce d'un protocole pour les écoles, collèges et lycées, les syndicats peu convaincus ont tenté de faire fléchir le ministre de l'Éducation avant la rentrée. Dans les universités, c'est une rentrée comme si de rien n'était, ou presque, qui s'annonce.

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer est resté sourd aux demandes des syndicats de modifier le protocole de rentrée, jugé insuffisant.
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer est resté sourd aux demandes des syndicats de modifier le protocole de rentrée, jugé insuffisant. Crédits : Ludovic MARIN - AFP

Le ministre de l'Éducation est en service après-vente, donc, après avoir dévoilé le protocole sanitaire prévu pour la rentrée dans huit jours : des cours en présentiel, le masque obligatoire à l'intérieur dès le primaire, et un renvoi chez eux des élèves non vaccinés et cas contact en cas de contamination dans la classe. Jean-Michel Blanquer rencontre ce lundi les syndicats d'enseignants et les fédérations de parents d'élèves. Il a aussi commencé par tenir un point sanitaire sur la rentrée, tant les doutes persistent. Mais Jean-Michel Blanquer est resté sourd aux demandes de modifier le protocole.

Les autres titres

La préfecture des Yvelines a-t-elle fait du zèle ? Le tribunal administratif de Versailles vient de retoquer son arrêté sur le pass sanitaire dans les centres commerciaux. 

La dernière ligne droite des évacuations à l'aéroport de Kaboul : il n'y en aura plus après le 31 août, dans moins d'une semaine.

Plus de 800 migrants ont tenté de traverser la Manche samedi dernier. La France et le Royaume Uni dénoncent un accord migratoire insuffisant.

Les Haïtiennes des Cayes sont terrifiées par le risque d'agressions sexuelles. Leur ville a été dévastée par un séisme il y a onze jours.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......