LE DIRECT
Manifestation contre la réforme des retraites à Toulouse.

Huitième journée nationale contre les retraites

24 min

Les syndicats organisent ce mercredi la huitième journée nationale interprofessionnelle de grève contre la réforme des retraites, à la veille de l'ouverture de la conférence dite de financement.

Manifestation contre la réforme des retraites à Toulouse.
Manifestation contre la réforme des retraites à Toulouse. Crédits : PASCAL PAVANI - AFP

Après les premiers pas laborieux de la réforme des retraites à l'Assemblée, hier, marqués notamment par les critiques de l'opposition, à gauche comme à droite, dénonçant tout à la fois l'"amateurisme" du gouvernement, mais aussi une forme de "mépris" vis-à-vis du Parlement, les opposants seront de nouveau dans la rue, aujourd'hui, pour une huitième journée nationale interprofessionnelle de grèves et de manifestations. Evidemment, face à un exécutif toujours aussi déterminé et après deux mois, quasiment, d'affrontement, la question reste invariablement la même : les syndicats contestataires ont-ils, encore, la capacité de mobiliser ? La tendance générale de ces dernières semaines est plutôt à un essoufflement du mouvement, y compris, d'ailleurs, dans les transports, jusque-là fers de lance de la contestation. Reste, toutefois, une nouveauté : la publication, vendredi dernier, d'un avis particulièrement critique du Conseil d'Etat. De quoi donner des arguments supplémentaires aux opposants à la réforme. Dès-lors, se sentiront-ils ragaillardis par ce soutien inattendu de la plus haute juridiction administrative ? Quoi qu'il en soit, cette nouvelle journée d'action intervient à la veille de l'installation, par Edouard Philippe, de la conférence de financement, au sein de laquelle les partenaires sociaux doivent réfléchir, d'ici fin avril, à des moyens pour garantir l'équilibre financier du système de retraites d'ici 2027.  Et pour l'heure, face à la problématique du financement du futur régime par points, le patron de la CFDT, Laurent Berger, lui, répond : justice sociale d'abord.

Les autres titres de l'actualité

Comment seront présentés les résultats des prochaines municipales ?  Le Conseil d'Etat se penche, aujourd'hui, sur la légalité de la circulaire Castaner, contestée par l'opposition, et qui dispense les préfets d'attribuer une nuance politique aux listes des communes de moins de 9.000 habitants.  

Le nombre d'infections par le nouveau coronavirus en Chine continentale dépasse, désormais, celui de l'épidémie de Sras dans le pays (en 2002-2003), selon les chiffres officiels.

Après des semaines de bombardements, les forces du régime de Bachar el-Assad ont annoncé, ce matin, la reprise d'une ville clé dans cette région du nord-ouest de la Syrie, dominée par des groupes jihadistes et rebelles.   

Annoncé hier à Washington par le président américain Donald Trump, en présence du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le plan censé mettre un terme au long conflit israélo-palestinien accorde de telles concessions à l'Etat hébreu qu'il a été aussitôt rejeté avec véhémence par les Palestiniens. 

Invité de la rédaction : Frédéric Encel, géopolitologue et maître de conférences à Sciences Po Paris.

Écouter
4 min
Frédéric Encel : "C'est une proposition très fortement proposée. Bien évidemment, les Palestiniens ne peuvent pas, en l'état, l'accepter."
Frédéric Encel, le 9 mai 2018
Frédéric Encel, le 9 mai 2018 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

L'UE a publié aujourd'hui une série de recommandations strictes pour le déploiement du réseau 5G en Europe, afin de prévenir tout "risque pour la sécurité", sans bannir le chinois Huawei soupçonné d'espionnage par les Américains.

Intervenants
  • Géopolitologue, maître de conférences à Sciences Po Paris et professeur à la Paris School of Business

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......