LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les deux logos de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et de PSA (Peugeot société anonyme)

Fiat Chrysler PSA : un nouveau géant automobile ?

25 min

Suite à de récentes informations concernant une possible opération stratégique entre PSA d'un côté et Fiat Chrysler Automobiles de l'autre, les deux groupes ont confirmé ce matin que des discussions étaient en cours, afin de créer un géant valorisé à 50 milliards de dollars.

Les deux logos de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et de PSA (Peugeot société anonyme)
Les deux logos de FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et de PSA (Peugeot société anonyme) Crédits : DANIEL ROLAND, HAROLD CUNNINGHAM - AFP

Quelques mois, à peine, après sa fusion avortée avec Renault, le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler s'apprêterait, donc, à convoler avec son concurrent français : Peugeot. L'information, révélée par le Wall Street Journal, a été confirmée ce matin. Des discussions sont bel et bien en cours pour parvenir à ce mariage qui, le cas échéant, serait susceptible de créer rien de moins que le quatrième constructeur mondial, un géant d’une valeur de 50 milliards de dollars. Pour autant et parce que ce projet d'alliance s'inscrit dans une longue série de rapprochements, réussis mais aussi ratés, de l'histoire de l'automobile européenne depuis déjà une vingtaine d'années, il convient de rester prudents. En revanche, on saisit bien d'ores et déjà les avantages que pourraient tirer de cette fusion les deux entités : PSA d'un côté qui reviendrait ainsi par la grande porte sur le marché américain ; et FCA de l'autre, en quête d'un partenaire en Asie.

Les autres titres de l'actualité

C'est une mesure glissée, très discrètement, dans le budget 2020 de l'Education nationale, en débat à l'Assemblée : la réduction de moitié les fonds sociaux venant en aide aux familles les plus défavorisées.

Le Conseil français du culte musulman a tenu hier une réunion exceptionnelle de son conseil religieux, au lendemain d'une rencontre avec le président Emmanuel Macron.    

Invité du journal : Abdallah Zekri,  président de l'Observatoire Internationale contre l'islamophobie et  et membre du bureau exécutif du CFCM.

Comme attendu, la réaction courroucée de la Turquie, au lendemain de la reconnaissance par la Chambre des représentants des Etats-Unis du "génocide arménien" n'aura pas tardé. Ankara a convoqué dès ce matin l'ambassadeur américain.  

Au Cachemire indien, véritable poudrière depuis la révocation par le gouvernement nationaliste hindou de son autonomie constitutionnelle, des heurts se sont produits, hier, au moment de la visite controversée d'une trentaine d'eurodéputés majoritairement issus de formations d'extrême droite.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......