LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les Gilets jaunes manifestent à Paris contre la hausse des prix du carburant et pour leur pouvoir d'achat

Acte IV des "gilets jaunes" : 575 interpellations à Paris à midi et 361 gardes à vue

15 min

La quatrième journée de mobilisation nationale des "gilets jaunes" a débuté dans le calme ce samedi partout en France. A Paris, à midi, 575 personnes ont été interpellées et 361 placées en garde à vue. De la sécurité préventive pour éviter les violences et les émeutes de samedi dernier.

Les Gilets jaunes manifestent à Paris contre la hausse des prix du carburant et pour leur pouvoir d'achat
Les Gilets jaunes manifestent à Paris contre la hausse des prix du carburant et pour leur pouvoir d'achat Crédits : Leon Tanguy - Maxppp

Pour cette quatrième journée de mobilisation nationale ce samedi, les "gilets jaunes" se rassemblent partout en France, à Paris mais aussi à Marseille, au Havre, à Nancy, à Charleville-Mézières ou encore dans la Sarthe. Les événements semblent rester sous contrôle des forces de l’ordre, une situation qui contraste avec celle de samedi dernier. A midi, 575 personnes avaient été interpellées et 361 placées en garde à vue. 

Plus tôt dans la matinée ce samedi, le Premier ministre Edouard Philippe s'est rendu au ministère de l'Intérieur pour s'entretenir avec Christophe Castaner. Le Premier ministre s'est ensuite exprimé : "Il s'agissait de faire le point sur le fonctionnement du dispositif exceptionnel qui a été organisé aujourd'hui. Exceptionnel par l'ampleur des moyens utilisés et exceptionnel aussi par les choix d'organisation que nous avons faits. Je voudrais de nouveau remercier tout ceux : responsables politiques, syndicaux, associatifs, citoyens qui ont appelé au calme pour faire en sorte que les Français qui veulent exprimer des revendications ne soient pas mélangés avec ceux qui veulent casser et en découdre avec les forces de l'ordre."

Écouter
57 sec
Le Premier ministre s'est exprimé avec s'être entretenu avec le ministre de l'Intérieur.

Autre rassemblement prévu ce samedi, celui pour le climat. La marche doit partir à 14 heures depuis Nation à Paris jusqu'à la place de la République.  Mais elle se fera sans le WWF qui a annoncé qu'il n'y participera pas. Le Fonds mondial pour la nature estime que les conditions de sécurité ne sont pas réunies.

Loin de la capitale française, Marine Le Pen sera ce samedi après-midi au côté de Steve Bannon, à Bruxelles. La présidente du Rassemblement national et l'ancien stratège de Donald Trump dénoncent ensemble le Pacte de l'ONU sur les migrations.

Chroniques
12H41
4 min
La Bulle économique
Pas de bulle économique ce samedi en raison de l'actualité
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......