LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des Afghans se rassemblent au bord d'une route près de la partie militaire de l'aéroport de Kaboul le 20 août 2021.

Afghanistan : inquiétudes sur le sort de ceux bloqués sur place

15 min

Près d'une semaine après la prise de Kaboul par les Talibans, de nombreux Afghans cherchent toujours à fuir le pays. Mais l'accès à l'aéroport reste pratiquement impossible pour nombre d'entre eux, inquiets d'éventuelles représailles des fondamentalistes.

Des Afghans se rassemblent au bord d'une route près de la partie militaire de l'aéroport de Kaboul le 20 août 2021.
Des Afghans se rassemblent au bord d'une route près de la partie militaire de l'aéroport de Kaboul le 20 août 2021. Crédits : Wakil KOHSAR - AFP

Le numéro 2 des Talibans est arrivé ce samedi 21 août à Kaboul pour établir un nouveau gouvernement. Il rencontrera d'autres membres du mouvement djihadiste et des responsables politiques, une semaine après la prise de la capitale afghane par les fondamentalistes. Sur place, les Afghans menacés sont nombreux à toujours tenter de fuir le pays. A Kaboul, la seule porte de sortie directe, l'aéroport, est encerclée par les Talibans et leurs check-points. Et il est quasiment impossible de passer : c'est la situation subie par un jeune Afghan, étudiant à Paris depuis deux ans. Il est reparti dans son pays cet été pour faire évacuer sa famille. Mais il est aujourd'hui pris au piège, Maxime Tellier a recueilli son témoignage.

Cette situation chaotique, notre antenne vous la racontait jusque-là à travers la voix de Sonia Ghezali, la correspondante de Radio France et de RFI à Kaboul depuis cinq ans. Rapatriée il y a quelques jours, la journaliste n'a jamais été inquiète pour son propre sort, mais elle s'inquiète de celui de ses anciens fixeurs, restés bloqués sur place. 

Les autres titres de ce journal

Angela Merkel se dit "profondément convaincue" par la candidature d'Armin Laschet, alors que le candidat de la CDU dévisse dans les sondages, à l'approche de l'élection qui désignera le futur chancelier allemand. La liste qu'il dirige ne reçoit que 23% d'intentions de vote. Alors l'actuelle cheffe du gouvernement, très en retrait jusque-là, vient à la rescousse ce samedi midi à Berlin, au meeting de la droite allemande. Une présence bienvenue pour relancer une campagne qui s’est enlisée dans les sables de l’été.

La justice russe a ajouté vendredi sur sa liste des agents de l'étranger la chaîne de télévision Dojd, financée en partie avec des fonds de l'Union européenne. C’était l’un des derniers médias indépendants du pays qui échappait encore à cette appellation.

En France, la crise sanitaire en Outre-mer continue de sévir. Hier, 300 soignants volontaires ont fait le voyage depuis la métropole pour prêter main forte aux CHU de Martinique et de Guadeloupe submergés par la catastrophe. Malheureusement, les autorités sur place le soulignent déjà, ce renfort de soignants ne devrait pas suffire face à l'expansion des contaminations
 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......