LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nouveau scandale dans l'industrie agroalimentaire

24 min

Près de 800 kilos de viande avariée polonaise ont été retrouvés dans neuf entreprises du secteur agroalimentaire en France. Mercredi, une enquête a été ouverte en Pologne sur l'abattage et la commercialisation de bovins malades.

Quand un scandale en remplace un autre, la question n'est plus de savoir si une nouvelle affaire éclatera mais quand ? Et ce matin, après que l'Inspection vétérinaire polonaise a annoncé, la veille, que 2,7 tonnes de viande de bovins malades et illégalement abattus avaient été exportées dans dix pays européens, le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume a lui annoncé que neuf entreprises nationales du secteur agroalimentaire avaient été destinataires de près de 800 kilos de viande avariée. Or la France n'est pas la seule concernée puisque ce scandale alimentaire qui secoue aujourd'hui la Pologne aurait, en réalité, des conséquences dans une 10 aine de pays de l'Union Européenne.   Autant dire que la Pologne, deuxième exportateur de viande bovine dans l’UE risque gros.  

Les autres titres de l'actualité

Quand l'ex-chargé de mission à l'Elysée, Alexandre Benalla, se vante d'avoir maintenu des "liens importants" avec la présidence après son licenciement, les doutes persistent quant à un possible scandale d'Etat. De son côté l'Elysée dément les propos qui lui sont attribués.

Le débat ouvert par les "Gilets jaunes" sur les inégalités doit amener l'exécutif à changer de politique pour le logement. C'est ce qui ressort du rapport de la Fondation Abbé Pierre pour 2018, année marquée par la persistance de quatre millions de mal-logés.

Dans une décision rendue ce matin, le Conseil constitutionnel a validé la loi pénalisant les clients de personnes se livrant à la prostitution. Les sages estiment que cette loi assure un équilibre entre la volonté de sauvegarder l'ordre public et la liberté personnelle.

Après avoir annoncé, hier, avoir mis fin à une nouvelle campagne de manipulation orchestrée depuis l'Iran, Facebook a prévenu, ce matin, avoir fermé des centaines de comptes liées à un groupe accusé de propager des messages de haine en Indonésie.   

Invité de la page Europe : Barry Ward, élu local irlandais, membre du Comité Européen des Régions.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......