LE DIRECT
Défilé du 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites, à Paris

Retraites : la mobilisation continue

25 min

L'intersyndicale a appelé à une nouvelle journée de grèves et de manifestation contre la réforme des retraites mardi prochain.

Défilé du 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites, à Paris
Défilé du 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites, à Paris Crédits : ZAKARIA ABDELKAFI - AFP

Le jour J du 5 décembre, aussi attendu que redouté, étant désormais passé, la question qui demeure, à présent, n'en reste pas moins vertigineuse : comment gérer le jour d'après ? Un sujet d'autant plus délicat que la journée d'hier, sans atteindre l'ampleur des manifestations de 1995, restera dans les annales de la contestation sociale. Quand la CGT estime que les quelques 250 cortèges ont réuni 1,5 million de personnes en France, le ministère de l'Intérieur a, lui, comptabilisé plus de 800 000 manifestants. Une mobilisation massive, donc, avec des taux de grévistes élevés particulièrement dans l'Education, le secteur de l'Energie, sans oublier  les Transports, au point même, parfois, d'atteindre des records : 55.6% de taux de grévistes à la SNCF, du jamais vu depuis 2007. Le mouvement de grève a, d'ailleurs, été aussitôt reconduit à la compagnie de transport ferroviaire, comme à la RATP. De son côté, le syndicat de professeurs SNES-FSU a déjà appelé à une nouvelle grève mardi prochain, sans compter que nombre d'écoles montraient encore portes closes, en ce vendredi matin. Demain, pour une toute autre raison liée, cette fois-ci, à la taxation du gazole routier, les transporteurs entreront à leur tour dans la danse. Enfin, les Gilets jaunes, eux, devraient tenter un énième retour. Ou quand le rapport de force, avec l'exécutif, semble décidément bel et bien engagé. De sorte que chacun se retrouve, au fond, aujourd'hui au pied du mur.   

Ce matin, le gouvernement, par la voix de son secrétaire d'Etat, Gabriel Attal, a non seulement reconnu "l'ampleur de la mobilisation" d'hier mais aussi l'avoir "entendu". Dès lundi, le gouvernement recevra l’ensemble des partenaires sociaux. Quant aux syndicats, ragaillardis par le succès de cette démonstration de force tranquille, après des mois de marginalisation, ils se réunissaient ce matin avec les organisations de jeunesse, pour décider de la suite à donner au mouvement : une nouvelle journée de grève et de manifestation a été fixée à mardi prochain.

> Retrouvez tous nos programmes sur le projet de réforme des retraites

Crédits : Laurence SAUBADU, Thomas SAINT-CRICQ - AFP
Crédits : Alain BOMMENEL, Thomas SAINT-CRICQ, Paz PIZARRO - AFP

Les titres de l'actualité

Au Royaume-Uni, à moins d'une semaine d'une élection générale cruciale, Boris Johnson et Jeremy Corbyn s'affronteront ce soir lors d'un débat télévisé. Leur première confrontation n'avait pas permis de les départager. Il faut dire que les 2 chefs de file ont pour point commun de cliver y compris dans leur propre électorat.

Les parties prenantes de l'accord sur le nucléaire iranien se réunissent aujourd'hui à Vienne, dans un contexte de tensions accrues entre les Européens et la République islamique. Il faut dire que l''Iran a pris pour habitude, depuis quelques mois, de se retirer progressivement elle-même de cet accord, en réponse aux sanctions américaines visant son économie.

Les Israéliens seront-ils de nouveau appelés aux urnes pour la 3ème fois en moins d'un an ? La question reste posée à quelques jours seulement de la date limite pour former une coalition gouvernementale.

En pleine COP25, des milliers de jeunes, Greta Thunberg en tête, sont attendus aujourd'hui dans les rues de Madrid, pour pousser les pays signataires de l'Accord de Paris à agir contre le réchauffement climatique.   

Dans l'Arctique comme dans l'Antarctique, la fonte des glaces s'est accélérée ces dernières décennies, entraînant un recul de la banquise et de la calotte glacière. Et c'est ainsi que des ours polaires s'aventurent désormais et de plus en plus souvent près des villages du Grand nord russe, en quête de nourriture.

L'invité de la rédaction : Julien Bayou, nouveau secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts (EELV).

Écouter
6 min
Julien Bayou : "L'écologie, c'est trois piliers : l'environement, la justice sociale, la démocratie"
Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts (EELV)
Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants
  • militant associatif, conseiller régional d'Île-de-France (Europe Ecologie- Les Verts)
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......