LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La ministre des Armées, Florence Parly

Au Mali, un succès majeur dans la lutte contre le terrorisme

33 min

La France a annoncé, ce matin, la "neutralisation" au Mali par sa force Barkhane d'un cadre djihadiste de tout premier plan, lié à Al-Qaïda.

La ministre des Armées, Florence Parly
La ministre des Armées, Florence Parly Crédits : SAMEER AL-DOUMY - AFP

Voilà plusieurs jours que les images d’un véhicule calciné et de corps noircis, étendus à terre, sur des nattes en plein désert, circulaient sur les réseaux sociaux. Ce matin, la ministre des Armées, Florence Parly, l'a confirmé : le chef militaire de la branche d'Al Qaïda au Mali a bien été tué, mardi dernier, au cours d'une opération aéroportée menée dans le nord-est du Mali. Cadre historique de la mouvance djihadiste au Sahel, Bah ag Moussa, également connu sous le nom de Bamoussa Diarra, était considéré comme le responsable d'attaques majeures contre les forces maliennes, dont une en juillet 2016 et l'autre en mars 2019, qui avaient fait plus de 20 morts chacune. Et son nom revenait avec insistance dans plusieurs attaques en 2020.

Les autres titres de l'actualité

L'Union européenne affirme sa volonté d'accélérer le combat contre le terrorisme. Un mini sommet est organisé en ce sens aujourd'hui à Paris.  

Toutes ces annonces interviennent alors que la France commémore, aujourd'hui, le 5ème anniversaire des attentats djihadistes du 13 novembre 2015. Nous serons devant le Bataclan. 

"L'Etat ne peut pas tout". Vingt ans après la célèbre déclaration de Lionel Jospin, la malédiction du politique, incapable de résister aux intérêts économiques des industriels continue. Hier, Bridgestone a confirmé la fermeture de son site de Béthune.

Invité de la rédaction : Roland Lescure, président LREM de la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.  

Écouter
5 min
"A la fin c’est Bridgestone qui décide. Il faut reconnaitre que l’Etat ne peut pas tout. Le futur PSE va faire l’objet d’une pression très forte."

Le gouvernement esquisse une fin d'année encore sous contrainte pour les Français, attendant un réel reflux de l'épidémie de coronavirus avant d'envisager tout allègement du confinement. En revanche, aucunes mesures supplémentaires n'a été annoncé pour les collèges et les lycées.

Reporter les élections régionales et départementales de mars à fin juin 2021 serait "une option raisonnable", selon le rapport commandé par l'exécutif et remis ce matin par l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré.

Dix jours après le scrutin, la défaite de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine semble de plus en plus incontestable, en particulier après la victoire confirmée de Joe Biden en Arizona.

Au Pérou, 4 jours après la destitution du président Martin Vizcarra, par le Parlement, suite à des soupçons de corruption, la mobilisation populaire ne faiblit pas.

Intervenants
  • président LREM de la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......