LE DIRECT
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei

En Iran, quand le guide suprême discrédite les manifestations anti-pouvoir

25 min

Le guide suprême iranien a affiché une attitude de fermeté, ce matin, contre les Occidentaux, tout en laissant entendre que les manifestations contre le pouvoir survenues après le crash de l'avion de ligne ukrainien n'étaient pas représentatives de l'ensemble du peuple iranien.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei
Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei Crédits : HO / KHAMENEI.IR / AFP - AFP

Dès le début de la matinée, la télévision publique iranienne avait décidé d'émettre, montrant des bus entiers décharger des foules de fidèles à la mosquée Mosalla de Téhéran. C'est là, en effet, que l'ayatollah Ali Khamenei, a choisi de présider, aujourd'hui et pour la première fois depuis 2012, la grande prière hebdomadaire musulmane. Et, bien évidemment, si ce discours était attendu, ce n'était pas tant pour son caractère inhabituelle, mais plutôt en raison du contexte actuel, marqué non seulement par les fortes tensions avec les Etats-Unis, mais aussi l'indignation causée, en Iran, par le drame de l'avion ukrainien abattu la semaine dernière près de Téhéran.  Et c'est ainsi que tout en reconnaissant implicitement l'existence d'une crise de confiance envers les autorités, le guide suprême aura surtout tenu à répéter que les Occidentaux ne sont pas dignes de confiance.  

Les autres titres de l'actualité

Le taux de natalité de la Chine a chuté l'an passé à son plus bas niveau, depuis la fondation de la République populaire en 1949. Au point de faire redouter, à présent, une véritable crise démographique.

En Allemagne, les agriculteurs rompus à l'utilisation de pesticides voient d'un mauvais œil l'infléchissement de la politique agricole qui entend se verdir de plus en plus, comme le prouve une loi présentée aujourd'hui au Bundesrat.

Après six semaines de conflit, la mobilisation contre la réforme des retraites a reflué, hier, dans la rue même si les syndicats contestataires s'affirment toujours "déterminés" pour la suite du mouvement, avec notamment un nouveau rendez-vous le 24 janvier prochain, à l'occasion de l'examen du projet de loi en conseil des ministres.  

Le procès de l'ancien prêtre Bernard Preynat, auteur de centaines d'agressions sexuelles sur de jeunes scouts, dévoile aujourd'hui son dernier acte avec les réquisitions du parquet, puis les plaidoiries de la défense.   

L'annonce était redoutée dans la capitale française de la gastronomie et elle vient de tomber, presque deux ans jour pour jour après la disparition de Paul Bocuse : son restaurant mythique des bords de Saône perd sa troisième étoile.    

A quelques jours de l'ouverture du Forum de Davos, comment faire rimer sincèrement économie et écologie ? Invitée de la rédaction : Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice générale de Novethic, centre de recherche de référence sur la finance verte.

Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice générale de Novethic, centre de recherche de référence sur la finance verte, le 17 janvier 2020
Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice générale de Novethic, centre de recherche de référence sur la finance verte, le 17 janvier 2020 Crédits : Nathalie Lopes - Radio France
Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......