LE DIRECT
Pièce d'un euro

Quand les 27 se penchent sur la relance post-coronavirus

25 min

Les 27 se retrouvent aujourd'hui en sommet virtuel pour lancer des tractations, aussi complexes qu'incertaines, sur un massif plan de relance post-coronavirus.

Pièce d'un euro
Pièce d'un euro Crédits : INA FASSBENDER - AFP

Parce qu'il s'agit d'un projet novateur, censé rendre l’Europe plus solidaire et davantage fédérale, mais aussi parce que les sommes avancées pour soutenir une économie sinistrée sont tout simplement colossales, le plan massif de relance post-Covid, qui sera discuté aujourd'hui lors d'un sommet virtuel des 27 a d'ores et déjà été présenté comme une étape "historique" dans la construction européenne. Et pourtant, ainsi qu'il convient généralement de le faire à chaque fois que les superlatifs viennent à manquer, avant d'arriver à un compromis sur une question aussi complexe où l'unanimité est requise, la prudence reste plus que jamais de mise. Et d'ailleurs, aucun accord, en réalité, n'est attendu lors de cette réunion qui devra, avant tout, permettre à chaque dirigeant européen de dévoiler ses objectifs et plus encore ses marges de négociation.  

Même si tous les pays de l’Union Européenne, sans exception, sont aujourd’hui le dos au mur, cette première passe d'armes à distance risque surtout, au fond, de révéler combien les divergences restent nombreuses, qu'il s'agisse du montant de ce plan, de sa durée, de l'équilibre entre prêts et subventions, mais aussi des critères de répartition des aides, sans oublier, Angélique, la délicate question d'une "conditionnalité", c'est-à-dire la contrepartie réclamée à un Etat en échange de ces fonds.

Les autres titres de l'actualité

Les prévisions noires de l'Unedic : l’organisme chargé de gérer le régime d'assurance-chômage prévoit la destruction de 900.000 emplois à la fin de l'année.   

Les 150 citoyens membres de la Convention sur le climat sont réunis depuis ce matin et jusqu'à dimanche pour adopter un paquet de mesures destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre.  

Quand l'Australie annonce avoir été la cible d'une vaste cyberattaque, tous les regards se tournent vers la Chine.  

Au Brésil, un proche du fils aîné du président, Jair Bolsonaro, a été arrêté dans le cadre d'une enquête sur des détournements de fonds.

Dans une longue tribune historique, Vladimir Poutine accuse l'Occident de "révisionnisme" anti-russe sur la Deuxième guerre mondiale.

L'invité de la rédaction : Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État en charge du tourisme.

Écouter
6 min
Jean-Baptiste Lemoyne : " L'envie de France est intacte "
Le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne dans son bureau du ministère des Affaires étrangères le 10 octobre à Paris
Le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne dans son bureau du ministère des Affaires étrangères le 10 octobre à Paris Crédits : Nathalie Lopes - Radio France

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......