LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le site de Tolbiac ce matin, après l'évacuation

L'évacuation, sans grande résistance, ce matin, du site de Tolbiac, de l'université Paris 1

25 min

La police expulse les étudiants, et ensuite ? Nous nous poserons la question dès le début de ce journal.

Le site de Tolbiac ce matin, après l'évacuation
Le site de Tolbiac ce matin, après l'évacuation Crédits : Julie Pietri - Radio France

C'est donc l'un des principaux bastions de la révolte étudiante qui a été évacué ce matin par une centaine de policiers. Le site de Tolbiac université Paris 1 était devenu depuis la fin du mois de mars le laboratoire de la contestation contre la réforme ORE, l'introduction d'une sélection de facto pour l'entrée à l'université. 

A l'entrée de Tolbiac
A l'entrée de Tolbiac Crédits : Julie Pietri - Radio France

L'évacuation du site s'est déroulée dans le calme ce matin entre 5 et 6 heures du matin. Alors forcément, du côté du gouvernement, par la voix de Gérard Collomb, on se félicite d'un "rétablissement de l'Etat de droit". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il faut dire que le président de l'Université avait demandé l'intervention des forces de l'ordre il y a déjà plus d'une semaine, et à la veille des vacances universitaires, les étudiants bloqueurs s'attendaient bien à être délogés.

A l'intérieur de Tolbiac après l'évacuation
A l'intérieur de Tolbiac après l'évacuation Crédits : Julie Pietri - Radio France
Après l'évacuation de ce matin, les CRS maintiennent quelques dizaines d'étudiants à l'écart du bâtiment
Après l'évacuation de ce matin, les CRS maintiennent quelques dizaines d'étudiants à l'écart du bâtiment Crédits : Julie Pietri - Radio France

Les autres titres du journal

Peut-on encore sereinement débattre à l'Assemblée sur des sujets aussi importants que notre politiquer d'asile et d'immigration ? L'opposition dénonce la volonté du gouvernement de précipiter l'examen du texte... pour masquer les divisions de la majorité sur le fond. analyse à suivre de Ludovic Piedtenu.  

Une réforme en chasse une autre... Nicole Belloubet présentait ce matin en conseil des ministres son projet de refonte de notre système judiciaire... déjà contesté par les avocats et magistrats...  Ce sera le sujet de notre reportage interactif, Hashtag "Je défends ma justice"...  

Un imam marseillais connu pour ses prêches particulièrement radicaux a été expulsé vers l'Algérie. C'est l'épilogue d'une procédure menée tambour battant par Paris mais qui avait soulevé les réserves de la Cour Européenne des Droits de l'Homme. 

Dans ce journal, nous irons aussi en Espagne, où les basques de l'ETA demandent pardon à leurs victimes, dans un communiqué publié ce matin.  

Enfin la séquence interview : quelle sortie de l'impasse pour la SNCF ? Quelles nouvelles de la convergence des luttes après la journée de mobilisation d'hier ? Notre invité est le n°1 de la CGT, Philippe Martinez.

Écouter
8 min
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, répond à Camille Magnard et Annabelle Grelier
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • secrétaire général de la Confédération Générale du Travail (CGT)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......